Beluxinnov 2013 : un concours pour encourager les jeunes marocains innovateurs

Beluxinnov 2013 : un concours pour encourager les jeunes marocains innovateurs

Le prix du concours Beluxinnov 2013, destiné aux jeunes porteurs de projets innovants, a été remis, jeudi à Casablanca, au marocain Mohsin Bouya pour son projet éco-climatisation automobile.

Enseignant chercheur à l’Université internationale de Rabat (UIR), M. Bouya a mis au point un projet qui permet le développement d’une nouvelle solution de climatisation auto-économique, écologique et fiable, à travers le remplacement du système de compression mécanique, par un autre dit thermodynamique.

Dans une déclaration à la MAP, le vainqueur du prix a expliqué que son projet repose sur l’utilisation de l’excès de chaleur qui provient du moteur de la voiture via l’eau de refroidissement, et va permettre d’économiser entre 5 % à 10 % de la consommation de carburant et donc d’émission de CO2 (pollution).

Le projet « Eco-climatisation automobile sans compresseur mécanique » va également contribuer à l’optimisation de tout le circuit de la climatisation automobile, notamment la minimisation des fuites frigorifiques, en le rendant plus fiable et moins coûteux, a-t-il souligné.

« La réalisation totale du projet nécessite un budget de 250.000 dirhams et nous avons besoin de l’appui et l’expérience d’un partenaire industriel de renommé pour nous permettre d’aller plus rapidement », a-t-il poursuivi.

Pour Bouya la personne, « ce prix vient consacrer un parcours d’études de 11 ans en France, au cours duquel j’ai préparé mon doctorat, mais également une carrière professionnelle qui a commencé avec une grande entreprise en aéronautique », a-t-il confié.

« Je suis très content de pouvoir concrétiser un projet qui était une idée il y’a quelque années, et j’espère que je pourrais changer le concept existant de la climatisation automobile », a-t-il ajouté.

Organisé par la Chambre de commerce Belgo-Luxembourgeoise au Maroc, le concours Beluxinnov, vise à aider et encourager les jeunes entrepreneurs innovants à lancer leurs projets.

Pour cette première édition, les organisateurs ont limité les projets sélectionnés à deux secteurs à savoir, les énergies vertes et les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *