Benkirane II : Réactions à chaud

Benkirane II : Réactions à chaud

Quelques minutes à peine après l’annonce du nouveau gouvernement, les réactions de la classe politicienne ont commencé à fuser. Nouveaux ministres, membres de l’opposition, anciens ministres… ALM fait le tour des dernières déclarations

« Il y a des défis de taille qui nous attendent pour la dynamisation de l’économie nationale et le renforcement des finances publiques », Mohamed Boussaïd, Ministre de l’Economie et des Finances.

« La diplomatie marocaine repose sur des fondements solides auxquels il importe de prêter tout l’intérêt nécessaire », Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères

«  La nomination de Mme Bouayda est un message fort qui témoigne de l’intérêt porté à la femme » Youssef Amrani, ancien ministre délégué auprès du ministre  des affaires étrangères et de la coopération

 » J’ai la volonté d’imprimer un nouveau souffle à l’action du ministère, accompagner les grands chantiers que connaît le Royaume et contribuer à réaliser le progrès et le développement du pays » Mohamed Hassad, Ministre de l’intérieur

« Le nouveau ministre de l’Intérieur est connu pour son sérieux, sa droiture, et son abnégation ». Mohand Laenser, Ancien Ministre de l’intérieur

« Tout le monde doit être à la hauteur de ce moment historique qui nous interpelle tous pour la mise en œuvre adéquate des dispositions de la nouvelle Constitution, qui a recueilli le consensus de tous les Marocains », Charafat Afilal, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’eau

« La femme marocaine peut être fière car nous sommes parvenus à augmenter la représentativité féminine d’une femme à six dans la nouvelle équipe  (…) J’espère que nous serons à la hauteur de notre mission et contribuerons à réaliser les aspirations du peuple marocain ». Soumiya Benkhaldoun Ministre déléguée  auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres.

« C’est un grande hommage qui a été rendu à toutes les femmes marocaines et une reconnaissance de leurs compétences eu égard aux lourdes responsabilités qui lui ont été confiées ». Hakima El Haiti, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’Environnement.

« Le Rassemblement National des Indépendants (RNI), s’attèlera à renforcer l’harmonie et la cohésion du nouveau gouvernement », Salaheddine Mezzouar, Ministre des Affaires étrangères

«  C’est dans un esprit de responsabilité et d’humilité que je rejoins aujourd’hui le gouvernement de Sa Majesté le Roi du Maroc. (…) Notre feuille de route est claire, et elle a été tracée par le souverain : faire accéder le pays à l’émergence. (…) Je veux apporter ma connaissance du secteur privé afin d’être au plus prêt des attentes des opérateurs et des travailleurs. » Moulay Hafid El Alami, Ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’Economie numérique »

« Une seule femme hérite d’un véritable ministère, les autres sont ministres déléguées, et parfois à des postes qui suscitent des questionnements. » Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP

« Je suis très fière et heureuse de la confiance qu’on m’a témoignée en m’intégrant au sein du nouveau gouvernement. Je suis d’autant plus  heureuse que ma nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI intervient le même jour où nous célébrons la journée nationale de la femme. Pour sa participation dans la nouvelle équipe gouvernementale, notre parti, le Rassemblement national des indépendants, a fait en sorte que la participation de la femme soit plus importante et renforcée avec la nomination de plusieurs femmes ministres. Aujourd’hui, nous sommes prêts pour bien travailler et mener à bien la mission qui nous a été dévolue. Notre objectif premier est d’être à la hauteur des attentes de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du peuple marocain. Tous les efforts et les moyens seront mobilisés  pour aller de l’avant et relever les défis auxquels nous faisons face sur tous les plans. Les priorités ainsi que ma vision pour le gestion des affaires du ministère de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire seront dévoilées très bientôt à l’opinion publique ». Fatima Marouan, ministre de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire 

« Ce gouvernement s’est fait désirer et il est clair qu’il a été négocié en coulisses. Le chef du gouvernement a voulu tout gérer de manière individuelle, sans même en référer à ses alliés. De plus, les Marocains espéraient de grands pôles ministériels et au lieu de cela, nous assistons à des nominations faites dans le seul but de satisfaire les sensibilités partisanes, et je dirais même personnelles. Pire, un ministère comme l’Habitat a été partagé entre deux chefs de parti: Mohand Laenser et Nabil Benabdellah. C’est dire… »Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP

« Je suis prêt à oeuvrer pour la réalisation des objectifs escomptés en capitalisant sur les acquis réalisés dans le domaine de l’Education tout en garantissant leur pérennité » Rachid Belmokhtar, Ministre de l’Education Nationale

« Nous avons été honorés par l’audience royale, au cours de laquelle le Souverain a nommé les nouveaux ministres et reçu l’équipe gouvernementale dans sa totalité, ce qui témoigne du renouvèlement de la confiance royale dans le gouvernement (…) Ce remaniement gouvernemental intervient dans l’objectif de redoubler d’efforts, d’accélérer la cadence et de favoriser une meilleure cohésion». Abdelilah Benkirane, Chef de gouvernement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *