Benkirane : le gouvernement déterminé à assurer la protection du corps enseignant

Benkirane : le gouvernement déterminé à assurer la protection du corps enseignant

Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane a affirmé, jeudi, que le gouvernement est déterminé à assurer la protection du corps enseignant contre tout acte malveillant, après l’agression à l’arme blanche dont a été dernièrement victime un enseignant dans un collège à Salé.
Le gouvernement « fera preuve de fermeté face à tout ce qui a trait au port d’armes à l’intérieur des établissements d’enseignement et se tiendra aux côtés des cadres pédagogiques en cas d’agression quelle qu’en soit la nature », a déclaré M. Benkirane à la presse à l’occasion d’une visite qu’il a effectuée en compagnie du ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa au collège Al-Koutoubia où s’est produit l’acte d’agression, en signe de solidarité avec les enseignants.
« Notre culture ne nous autorise pas à attenter aux enseignants ne serait-ce que verbalement, que dire de celui qui leur inflige des coups et blessures pouvant entrainer la mort », s’est-t-il exclamé, déplorant l’agression dont a été victime cet enseignant.
Le chef du gouvernement, accompagné du ministre de l’Education nationale, a visité à cette occasion plusieurs classes où il a dispensé des conseils aux élèves, signalant que cette agression est un acte isolé qui ne doit pas se reproduire.
Il a, par la suite, rendu visite au domicile de l’enseignant victime de cette agression pour s’informer de son état de santé, exprimant à cette occasion la solidarité de l’ensemble des membres du gouvernement avec lui.
De son côté, le délégué régional du ministère de l’Education nationale, Said Bellout a indiqué que le phénomène de la violence scolaire doit être approché de manière collective avec la participation de l’ensemble des secteurs concernés et avec la contribution des association de la société civile.
La directrice du collège Al-Koutoubia, situé au quartier Sidi moussa, a de son côté prôné une approche psychologique pour faire face à ce fléau appelant à une approche fondée sur le dialogue avec les élèves.
L’épouse de l’enseignant victime de l’agression, qui exerce depuis 34 ans en tant que professeur de mathématiques, a insisté sur la nécessité d’assurer la protection de la famille des enseignants et de leur garantir des conditions de travail convenables.
Le professeur en question a été agressé lundi dernier par un élève qui lui a asséné plusieurs coups de couteaux à l’intérieur de la classe avant de prendre la fuite. L’enseignant a été grièvement blessé au cou et à la main droite, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *