Benkirane malmené par des diplômés chômeurs

Benkirane malmené par des diplômés chômeurs

Le chef de gouvernement a été confronté à la colère des diplômés chômeurs, mercredi 18 septembre, à Rabat. Lors de son passage en voiture par le boulevard Mohammed V, Abdelilah Benkirane s’est vu encerclé par ce groupe de jeunes remontés contre lui. Seule l’intervention des forces de l’ordre a pu libérer le chef de l’Exécutif des mains des manifestants.

Du côté du parti du PJD, on estime que cet incident revêt un caractère ordinaire et presque banal, à en juger par l’information relayée sur le Net et plus précisément dans la page officielle du parti sur Facebook. «Benkirane est sorti comme à son habitude au boulevard Mohammed V pour faire quelques courses.

Quelques citoyens l’on entouré, avant d’être rejoint par des chômeurs qui savaient où il se trouvait. Et comme d’habitude, ils se sont rassemblés autour de lui et ont scandé leurs slogans. Encore une fois, les forces de l’ordre ont dispersé les chômeurs et Benkirane a pu poursuivre son trajet et accomplir sa tâche», lit-on dans la page. Du côté des diplômés chômeurs, la version est tout autre.

Cet «accueil chaleureux» réservé au chef de l’Exécutif s’inscrit dans le cadre d’une escalade des protestations. Celle-ci a commencé depuis deux semaines par l’occupation du siège du PJD à Rabat le 5 septembre dernier et sera couronnée par une grande marche dimanche 6 octobre à Rabat.

Pour rappel, des coordinations de diplômés chômeurs avaient recouru à la justice pour prévaloir l’application du procès-verbal du 20 juillet 2011 signé par le précédent gouvernement et porte sur l’emploi direct de ces diplômés chômeurs. Le tribunal administratif de Rabat a statué en faveur de ces derniers avant que le chef de gouvernement ne fasse appel de ce jugement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *