Bouchaïb Rmail succède à Charki Draiss à la tête de la DGSN

Bouchaïb Rmail succède à Charki Draiss à la tête de la DGSN

SM le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais royal de Rabat, Bouchaïb Rmail que le Souverain a nommé Directeur général de la Sûreté nationale. Cette audience s’est déroulée en présence du ministre de l’intérieur, Mohand Laenser, et du ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, Charki Draiss. Bouchaïb Rmail, nouveau directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), est plus connu en tant que préfet de police dans différentes villes du Royaume, mais aussi par son penchant pour la recherche académique, couronnée par un doctorat d’Etat en droit. M. Rmail, nommé gouverneur de la province de Médiouna en novembre 2010, a fait l’essentiel de sa carrière professionnelle dans les rangs de la sûreté nationale, au sein de laquelle il a gravi les échelons un à un en commençant par le poste de commissaire central à Mohammedia en 1981. Agé de 63 ans, Bouchaïb Rmail avait été promu chef de sûreté de Hay Mohammedi-Aïn Sebaâ (Casablanca) en 1993, avant d’être affecté à Fès en tant que chef de sûreté régionale (1997). En 2000, il a été nommé préfet de police de Casablanca. Quatre ans plus tard, il occupa le poste de Directeur de la sécurité publique, puis coordonnateur des services centraux (2005) au sein de la DGSN. Quelque temps après, Bouchaïb Rmail retrouvera le travail de terrain en sa qualité de préfet de police de Laâyoune (2006). Alors qu’il occupait le poste de Directeur de la sécurité publique, le nouveau Directeur général de la Sûreté nationale décrocha avec brio, en septembre 2004, son doctorat de l’Université de Fès pour sa thèse autour du thème «La criminalité informatique au Maroc».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *