Boujdour : Localisation d’une ferme soupçonnée de servir de lieu de stockage et de trafic de cocaïne

Boujdour : Localisation d’une ferme  soupçonnée de servir de lieu de  stockage et de trafic de cocaïne

La ferme a été localisée suite à un interrogatoire de l’un des mis en cause de nationalité colombienne interpellé dans le cadre de ce réseau criminel.

Dans le cadre de la poursuite des recherches et investigations réalisées sur fond du démantèlement d’un réseau criminel transnational de trafic international de cocaïne, le BCIJ est parvenu, samedi, à localiser une ferme dans les environs de Boujdour, soupçonnée de servir de base arrière pour faciliter les opérations de stockage et de trafic de cocaïne. La ferme a été localisée suite à un interrogatoire de l’un des mis en cause de nationalité colombienne interpellé dans le cadre de ce réseau criminel.

L’opération de perquisition a été soldée par la saisie d’équipements et de matériels en relation avec les voies aériennes de trafic international de cocaïne. Il s’agit de trois tonnes et 100 litres de carburants pour avions (kérosène), 3 grandes pompes à carburant, 2 moteurs, 5 générateurs électriques, des pièces de rechange pour les pompes, des câbles électriques et 46 conteneurs comprenant 2.700 litres de carburant, outre des équipements mécaniques.Les recherches et investigations effectuées ont montré que le mis en cause avait suivi des sessions d’entraînement en aviation, et qu’il est entré illégalement au Maroc en vue de participer à la mise en place d’une piste clandestine d’atterrissage dans les environs de Dakhla, afin d’assurer le décollage et l’atterrissage des avions que le réseau criminel envisageait d’utiliser dans les opérations de trafic de cocaïne en provenance d’Amérique latine vers l’Europe, en transitant par le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *