Bouteilles de gaz Butane : Les autorités lancent une campagne de sensibilisation contre les pratiques dangereuses

Bouteilles de gaz Butane : Les autorités lancent une campagne de sensibilisation contre les pratiques dangereuses

Les ministères de l’Intérieur et de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement ont mis en garde, dimanche dans un communiqué conjoint, contre les dangers en relation avec la mauvaise utilisation des bouteilles de gaz butane.

Le communiqué souligne que suite à la multiplication des accidents liés à la mauvaise utilisation des bouteilles de gaz butane qui engendrent, généralement, des blessures graves et certains décès, ainsi que des dégâts matériels importants, « le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement mettent en garde les dépositaires, transporteurs, vendeurs et utilisateurs des bouteilles de gaz butane, à des fins domestiques ou professionnelles, contre la gravité et le danger que constituent certaines pratiques courantes ».

Dans ce cadre, il a été décidé d’engager des campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale et de renforcer le contrôle à travers des commissions provinciales et locales mixtes associant tous les services concernés, afin de relever les pratiques et utilisations dangereuses des bouteilles de gaz butane et de prendre les mesures réglementaires qui s’imposent à l’encontre de leurs auteurs, ajoute la même source.

Eu égard au danger que constituent de telles pratiques sur la sécurité des citoyens et de leurs biens et à la responsabilité directe de leurs auteurs, en cas d’accident, les ministères de l’Intérieur et de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement appellent « toutes les personnes concernées à respecter les conditions de sécurité, à observer les précautions nécessaires lors du stockage, du transport, de la manutention et de l’utilisation des bouteilles de gaz butane et à éviter les pratiques incorrectes et dangereuses ».

Parmi ces pratiques incorrectes et dangereuses, le document cite notamment, le stockage et le transport de bouteilles de gaz butane, pleines ou vides, sans respect des conditions de sécurité requises, ainsi que leur manutention en les jetant ou en les roulant; la mise en vente et l’utilisation des bouteilles de gaz butane déformées ou défectueuses; le raccordement inapproprié des bouteilles de gaz butane et l’usage de détendeurs, tuyauteries et accessoires défectueux, susceptibles d’engendrer des fuites de gaz.

Il cite également l’utilisation d’allumettes ou de briquets afin de détecter d’éventuelles fuites de gaz et le réchauffage des bouteilles de gaz butane, par l’application d’une source de chaleur directe ou par leur immersion dans un récipient rempli d’eau chaude ou par le versement d’eau chaude sur ces bouteilles, afin d’accélérer le refoulement du gaz ou de consommer la totalité du gaz empli ou l’inclinaison ou disposition horizontale des bouteilles de gaz pour les mêmes fins.

Ces pratiques englobent aussi l’utilisation des bouteilles de gaz butane et des équipements fonctionnant au gaz dans des locaux confinés ou non suffisamment aérés, l’assemblage et l’utilisation de plusieurs bouteilles de gaz butane reliées entre elles, notamment pour des usages professionnels, l’utilisation des bouteilles de gaz butane comme source de carburant pour les voitures et les véhicules de transport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *