Bruxelles : La Commission parlementaire mixte Maroc-UE constitue des binômes de travail

Bruxelles : La Commission parlementaire mixte Maroc-UE constitue des binômes de travail

La Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne a constitué, jeudi au siège du Parlement européen à Bruxelles, ses binômes de travail dans la perspective de préparer le prochain agenda de la coopération bilatérale.

La commission, coprésidée par le marocain par M. Abderrahim Atmoun et par Mme Ines Ayala Sander côté européen, a identifié quatre thématiques pour le travail de ces binômes qui se pencheront respectivement sur « les relations politiques», « les échanges économiques et commerciaux », « les droits de l’homme, de la femme et des jeunes, et les problèmes de la société, y compris la migration » et « la sécurité et la lutte contre le terrorisme, et la situation géopolitique et régionale ».

Les binômes marocains et européens devront préparer d’ici mars prochain un document conjoint à soumettre aux exécutifs marocain et européen, a indiqué M. Atmoun, Co-Président de la Commission, précisant que leurs recommandations seront présentées lors de la 9-ème réunion de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE (CPM) qui se tiendra en juin prochain à Bruxelles.

M. Atmoun a rappelé que la constitution des binômes fait suite à la 8-ème réunion de la CPM, tenue les 18 et 19 avril dernier à Rabat, et qui a permis de constater la réussite du partenariat Maroc-UE qu’il faut continuer dans l’intérêt des deux parties, en particulier dans les quatre domaines identifiés pour le travail des binômes.

Lors de cette réunion, d’autres membres de la délégation marocaine, constituée également de Fouad Kadiri, vice-président de la commission mixte, Chaoui Belassal, Lahcen Sekkouri, Mohamed Mokanif et Ibtissam Azzaoui, ont souligné leur détermination à oeuvrer avec leurs homologues européens pour préparer, dans les délais, les recommandations attendues de leurs binômes respectifs. Ils ont saisi l’occasion pour rappeler que le Maroc est arrimé résolument à l’Europe tout comme il a fait le choix irréversible pour la démocratie et la protection des droits et des libertés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *