Cas d’Ebola au Maroc: Fausse alerte

Cas d’Ebola au Maroc: Fausse alerte

Lundi matin, 27 octobre 2014 des médias ont relayé des informations selon lesquelles un Marocain en provenance de Côte d’Ivoire qui présenterait des signes de la fièvre Ebola a été hospitalisé à Dakhla. Le patient, originaire d’El Jadida, aurait été intercepté à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie.

Contacté par ALM, le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi a réfuté cette information. Le ministre a fait savoir qu’il s’agissait en fait d’un cas de paludisme et non pas d’Ebola. Selon M. Louardi, le patient va mieux, son état de santé s’améliore. À ce jour, aucun cas d’Ebola n’a été enregistré au Maroc. Si le Maroc est toujours indemne, le risque zéro n’existe pas, comme l’a souligné à maintes reprises le ministre de la santé. Rappelons que le ministère de tutelle a mis en place un dispositif pour prévenir l’introduction du virus sur le territoire national.

Celui-ci est notamment destiné à détecter les cas suspects et à prendre en charge les personnes touchées par le virus. Dans son dernier bilan, l’OMS fait état de près de 5000 morts dans le monde.À la date du 19 octobre, 9 936 personnes ont été contaminées et 4877 sont décédées, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée qui constituent les pays les plus touchés par la maladie

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *