Casa Patrimoine : La Bibliothèque municipale de Casablanca bientôt réhabilitée ?

Casa Patrimoine : La Bibliothèque municipale de Casablanca bientôt réhabilitée ?

L’ancienne Bibliothèque se trouve dans la partie la plus moderne de tout le centre-ville et bénéficie d’un emplacement stratégique. Néanmoins, elle est pratiquement délaissée depuis plusieurs années.

Il semblerait que les appels à la réhabilitation de la Bibliothèque municipale et les anciens abattoirs de Casablanca ont, enfin eu écho auprès de Casa Patrimoine. En effet, la société de développement local prévoit de restaurer ces deux vestiges historiques dans les mois qui viennent dans le cadre de la valorisation et la réhabilitation du patrimoine de la région Casablanca-Settat. Pour y parvenir, un appel d’offres vient donc d’être lancé pour la réalisation d’études techniques et travaux d’entretien et de restauration de la Bibliothèque municipale et des anciens abattoirs. Riche de son patrimoine, la ville de Casablanca compte plusieurs bâtiments qui nécessitent d’être valorisés.

Parmi ces constructions, l’ancienne Bibliothèque municipale dont beaucoup de Casablancais ignorent l’existence.

Situé à l’avenue des Forces Armées Royales (FAR), le bâtiment de l’ancienne Bibliothèque municipale de Casablanca se trouve dans la partie la plus moderne de tout le centre-ville et bénéficie d’un emplacement stratégique. Néanmoins, cet espace de lecture est pratiquement délaissé depuis plusieurs années après quelques tentatives pour le réhabiliter. Selon la société de développement local, la construction de cette bibliothèque remonte aux années 50 et plus précisément à 1955. Elle s’étale sur un espace plancher de 5.563 mètres carrés avec une assiette foncière de 2.120 mètres carrés. Sur le plan architectural, il s’agit d’une œuvre de l’architecte «Duhon». Au niveau de sa construction et de ses fondations, ce bâtiment historique a été conçu en structure poteau poutres en béton et se compose de trois parties distinctes.

D’abord, elle compte un rez-de-chaussée en double hauteur avec mezzanine, dont l’implantation en retrait forme un passage couvert imposé par la servitude urbaine de portique. Elle se compose également d’un premier étage se développant sur toute la surface de l’emprise foncière, avec une façade marquée par un bandeau de fenêtres filant ainsi qu’une tour d’habitation de 7 niveaux, se développant sur la partie ouest du socle, suivant la même orientation de biais que la barre de la gare routière CTM.

Du côté des anciens abattoirs, ils ont été construits en 1922 par l’architecte Goerges Desmaret sur une superficie totale de de 51.904 mètres carrés et représentent l’un des vestiges les plus abouties des grands équipements dans la métropole, à en croire Casa Patrimoine. Connus par les Casablancais, ils se trouvent à l’est de la ville entre les quartiers industriels et ouvriers de Roches Noires et de Hay Mohammadi. Témoins de ce qu’a été le Casablanca d’antan, les anciens abattoirs sont composés de plusieurs bâtiments réalisés dans un style architecture «néo mauresque» (mélange du style mauresque avec des éléments d’architecture européenne).

Les études lancées devront comprendre plusieurs diagnostics dont une expertise des bâtiments existants, une étude des structures (fondations, plancher, ferraillages). A ce stade, le planning de réalisation des travaux sera accompagné par une programmation des investissements, suivi d’une estimation du budget prévisionnel. Le délai global de réalisation de ces études ne devra pas dépasser six mois et 15 jours. L’ouverture des plis sera effectuée le 22 octobre 2019 au siège de la société Casa Patrimoine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *