Casablanca : Deux bandes spécialisées dans le vol de voitures avec violence mises hors d’état de nuire

Casablanca : Deux bandes spécialisées dans le vol de voitures avec violence mises hors d’état de nuire

La police judiciaire de Casablanca Anfa a mis fin aux agissements d’une bande spécialisée dans le vol de voitures avec violence, indique-t-on de source policière.
L’enquête diligentée suite à de nombreuses plaintes a permis aux fins limiers de la police judiciaire de démêler cette affaire, démanteler ce gang composé de sept individus et d’interpeller une huitième personne qui n’est autre que le receleur. D’après leur modus operandi, ces présumés scélérats pistaient les véhicules convoités avant de s’en emparer, au moment opportun, sous la menace d’armes blanches avec une préférence pour les femmes seules qui effectuent très tôt leur footing ou de la marche matinale sur la corniche de Casablanca particulièrement à Ain Diab, a ajouté la même source. Ils ont aussi étendu leur rayon d’activités criminelles le long de la côte pour englober Ain Sebaa et la ville de Mohammedia où ils ont dépossédé un couple de leur voiture.
Ces prévenus, qui ont reconnu les faits reprochés, ont incendié deux des voitures volées dont ils avaient jugé la valeur insuffisante, dans une tentative de détruire tous les indices pour ne pas être découverts. Trois autres véhicules intacts ont été retrouvés par les enquêteurs et leurs propriétaires tout comme ceux des voitures calcinées ont reconnu sans hésitation leurs agresseurs. Les éléments de la police ont saisi, lors de leurs investigations, des plaques minéralogiques de deux voitures immatriculées à l’étranger devant notamment servir à maquiller des véhicules volés d’immatriculation locale.  Par ailleurs, la police judiciaire de Hay Mohammedi-Ain Sebaa a réussi à mettre le grappin sur un deuxième groupe d’une bande de vols de voitures, selon des sources policières. Les enquêteurs de la PJ n’ont pas baissé leur garde ni leur vigilance et ont continué leurs investigations pour arrêter, samedi, deux hommes portant ainsi à treize le nombre total des membres de cette bande interpellés, a ajouté la même source. Les onze autres avaient été mis hors d’état de nuire deux semaines auparavant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *