Casablanca : SM le Roi lance des travaux de nouvelles extensions au pénitentiaire Oukacha

Casablanca : SM le Roi lance des travaux de nouvelles extensions au pénitentiaire Oukacha

SM le Roi a procédé à la pose de la première pierre d’un pavillon pour femmes détenues accompagnées d’enfants, qui sera réalisé pour un investissement global de 5 millions de dirhams et bénéficiera de l’accompagnement social de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.
Ce projet, destiné à préserver les enfants accompagnant leurs mamans du milieu carcéral, traduit l’intérêt particulier que porte Sa Majesté à cette frange de la société que le Souverain considère comme des citoyens à part entière, en témoigne le discours royal à l’ouverture de l’année judiciaire, en date du 29 janvier 2003, dans lequel SM le Roi avait affirmé que la sollicitude particulière que le Souverain réserve à la dimension sociale, dans le domaine de la justice, « ne serait pas complète, sans que Nous assurions aux citoyens incarcérés leur dignité humaine, qui, du reste, ne leur est pas déniée du fait d’une décision de justice privative de liberté ».
SM le Roi a, à cette occasion, visité le pavillon des femmes de l’établissement pénitentiaire Oukacha, ainsi que la crèche réservée à l’éducation des enfants accompagnant leurs mamans. Le Souverain S’est informé, par la même occasion, des conditions d’incarcération des femmes détenues, ainsi que des différentes actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus au profit des femmes détenues et de leurs enfants, avant de procéder à la remise de trousseaux d’effets vestimentaires, de produits nutritionnels et pharmaceutiques à l’ensemble des femmes accompagnées d’enfants en bas âge.
Sa Majesté le Roi a, par ailleurs, remis des diplômes de formation professionnelle à 12 lauréates de la promotion 2011/2012 et ce dans les différentes filières dispensées au sein du centre de formation professionnelle de cet établissement pénitentiaire.
Le Souverain a, en outre, remis des chèques et des équipements d’une valeur totale de 467.000 DH à 14 femmes, libérées et suivies dans le cadre du programme d’accompagnement post carcéral, destiné à favoriser leur intégration dans le marché de travail.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *