Ceux qui sont nés en Italie doivent pouvoir devenir des citoyens italiens

Le ministre italien de l’intégration et de la coopération, Andrea Riccardi, a souligné, mercredi, la nécessité de faciliter l’accès à la citoyenneté italienne pour «ceux qui sont nés en Italie» de parents étrangers. «Nous avons la responsabilité de mettre en condition ceux qui sont nés en Italie d’être des citoyens italiens», a affirmé le ministre en marge d’une rencontre sur le Printemps arabe organisée par la Communauté de Sant’Egidio. «Le problème de la citoyenneté est une responsabilité du Parlement», a expliqué le responsable italien dont les propos ont été rapportés par l’agence Ansa. Lors d’une conférence tenue, fin janvier, à Rome sous le thème: «L’immigration et l’intégration : un défi à relever pour l’Europe», Riccardi avait estimé nécessaire d’aborder la question de l’immigration selon une nouvelle approche. Tout en faisant respecter la loi, il est surtout nécessaire de «sortir culturellement et politiquement de la phase de l’urgence», avait-il insisté. L’Italie, dont la population atteint un peu plus de 60 millions d’habitants, compte plus de cinq millions d’étrangers dont quelque 550 mille Marocains.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *