Chantage contre le Maroc: la justice française valide les enregistrements

Chantage contre le Maroc: la justice française valide les enregistrements

Les enregistrements clandestins qui ont abouti à l'inculpation de deux mis en cause ont été validés par la cour d'appel de Paris mardi 26 janvier 2016. C’est ce qu’ont indiqué des avocats.

Pour rappel, les deux prévenus sont soupçonnés d'avoir tenté d’extorquer de l'argent au Maroc en contrepartie de l'abandon d'un livre censé contenir des révélations gênantes pour Rabat.

Ils avaient été interpellés le 27 août, en possession de 80.000 euros en liquide, au sortir d'une réunion avec un émissaire du Maroc, enregistrée à leur insu par leur interlocuteur. Cela avait été déjà le cas pour deux rencontres précédentes, entre Eric Laurent et cet émissaire.

Les deux journalistes, qui ont avoué qu’il y a un accord financier mais ont réfuté tout chantage, attaquaient la procédure devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel, en demandant l'annulation des enregistrements des deuxième et troisième rendez-vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *