Chauffe-eau à gaz : les nouvelles mesures

Chauffe-eau à gaz : les nouvelles mesures

Suites aux incidents mortels causés par l’utilisation des chauffe-eau à gaz, survenus dans certaines villes du Royaume, le ministère de l’Industrie du Commerce et de la mise à niveau de l’économie a mis sur pied un plan d’action national visant à prévenir ces accidents et à renforcer le contrôle de ces appareils.
La première composante de ce plan d’action concerne le lancement d’une campagne de sensibilisation, qui se décline au travers d’une communication multi-supports. "Après les différentes investigations menées par le ministère pour déterminer les conditions des incidents, il s’est avéré que les principales causes relevées concernent essentiellement les conditions d’installation. Une mauvaise installation peut entraîner des accidents mortels causés par le manque d’air, l’intoxication au monoxyde de carbone, le propane ou le butane utilisé. C’est pourquoi, nous avons décidé de lancer une campagne de sensibilisation et d’information destinée au grand public pour sensibiliser les citoyens au risque que présente le non-respect de ces conditions d’installation", explique Abdellah Nejjar, directeur de la normalisation et de la promotion de la qualité. En outre, le ministère a décidé la révision des exigences en matière de normes. "Le plan d’action prévoit la promulgation d’une nouvelle norme de marquage complémentaire.  Sur le chauffe-eau à gaz, il sera imposé d’afficher un élément de marquage, sous forme de triangle équilatéral de couleur jaune avec un point d’exclamation au milieu. En plus des trois règles à respecter concernant les conditions d’installation", ajoute M.Nejjar. Concernant ce dernier point, le ministère conseille de ne pas installer le chauffe-eau dans une salle de bains, les toilettes, la cave, ou tout autre endroit ou pièce que l’on garde normalement fermée, mais de choisir un emplacement aéré. Il recommande également de prévoir une canalisation pour évacuer les gaz brûlés vers l’extérieur.
Le ministère recommande aussi de confier l’installation à des professionnels qualifiés. 
Parmi les nouvelles mesures prévues par le plan d’action, figure la procédure d’installation qui sera désormais homologuée. Et c’est le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la mise à niveau de l’économie qui délivrera les certificats et les homologations aux techniciens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *