Chefchaouen de plus en plus prisée par les touristes

Chefchaouen de plus en plus prisée  par les touristes

Grâce à son paysage pittoresque et la couleur de ses ruelles, Chefchaouen continue d’améliorer son positionnement parmi les lieux touristiques mondiaux les plus fréquentés des visiteurs. En attestent plusieurs enquêtes réalisées par des organismes et des journaux spécialisés dont celle parue dernièrement dans le magazine britannique Wanderlust, qui vient de la classer parmi les 12 belles villes du monde, réputées par le bleu des façades de leurs anciens quartiers. Parmi les célèbres destinations touristiques de choix figurant dans ce nouveau palmarès, il y a lieu d’évoquer la cité indienne Jodhpur avec ses maisons (peintes en bleu) présentant des similitudes avec celles de l’ancienne médina de Chefchaouen. Wanderlust n’a pas oublié, à travers cette même enquête, de mettre en avant la position géographique de cette dernière, nichée dans les montagnes du Rif. Le magazine britannique a fait part qu’en plus de son utilisation anti-moustique par les anciens habitants, la couleur bleue de Chefchaouen contribue à l’amélioration de l’attractivité de la destination auprès des touristes à la recherche de la détente, de changement de routine et d’un voyage spirituel par excellence.

Il est à rappeler que les Chefchaounais ont bien conscient de la beauté et l’aspect historique de cette couleur ayant permis à leur ville de prendre le pas sur d’autres destinations touristiques mondiales. Ils ont ainsi donné libre cours à leur imagination pour offrir à leurs quartiers plus de beauté et de charme avec à titre d’exemple des plats en pots peints en bleu posés au seuil de leurs demeures et abords des trottoirs ou accrochés à des fenêtres. En plus du bleu typique de ses maisons, Chefchaouen mise beaucoup sur les produits du terroir et de l’artisanat dont regorge la province. Il y a lieu de citer le mendil, qui fait partie du patrimoine artisanal et traditionnel de cette région. Avec ses rayures en rouge et blanc, il s’y présente avec les autres articles (tels que la djellaba et le haïk) comme un chef-d’œuvre du tissage chefchaounais et de Jbala. Le mendil, la chachia ainsi que des articles en osier et souvenirs en argent demeurent les plus achetés par les touristes aussi bien nationaux qu’étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *