CIN à prix «soldé» pour les enfants marocains

CIN à prix «soldé» pour les enfants marocains

Le droit de timbre pour les moins de 12 ans fixé à 50 DH contre 75 DH pour les majeurs

Les nouvelles cartes d’identité offrent une identité renforcée pour un meilleur service au profit des citoyens et des organismes, grâce à leurs caractéristiques physiques et numériques qui la rendent plus sûres et fiables..

Les plus jeunes marocains ont un rendez-vous avec des soldes particuliers et prolongés. En effet, les responsables cassent les prix pour doter les enfants marocains de leurs premières cartes d’identité biométriques. En effet, il sera possible pour tous les Marocains d’avoir leur carte d’identité sans attendre l’âge de la majorité fixé à 18 ans. Pour marquer le coup, les autorités ont décidé d’accorder «une ristourne» pour les mineurs. Ce fut d’ailleurs l’un des amendements phares introduits par les conseillers parlementaires au projet de loi de Finances (PLF 2020) il y a quelques heures à la deuxième Chambre.

Ainsi, le droit de timbre appliqué aux dossiers de demandes d’obtention de la nouvelle CNIE (carte nationale d’identité électronique) des moins de 12 sera seulement de 50 dirhams. Pour le reste des demandes, le droit de timbre ne va subir aucun changement et reste donc fixé à 75 dirhams. Un tarif qui est d’ailleurs très correct au vu des avantages et nouvelles prestations offerts par la nouvelle génération des CNIE. Lors des discussions qui ont précédé l’amendement du PLF 2020 à la Chambre des conseillers, les parlementaires ont justifié les changements proposés par les coûts relativement moins importants pour le traitement des dossiers des mineurs. Il faut préciser que le lancement effectif de la nouvelle génération des CIN est programmé pour le début de l’année 2020. Pour rappel, les nouvelles CNIE sont un véritable concentré technologique.

Dans le détail, les responsables de la DGSN (Direction générale de la sûreté nationale) affirment que les nouvelles cartes d’identité offrent une identité renforcée pour un meilleur service au profit des citoyens et des organismes, grâce à leurs caractéristiques physiques et numériques qui la rendent plus sûres et fiables. Une fiabilité qui sera garantie par un niveau élevé de sécurité comportant une impression relief, des effets optiquement variables et une sécurité numérique. Concrètement, les responsables ont prévu différents niveaux de sécurité visuelle, numérique et physique. Ce n’est pas tout.

Fabriquée en polycarbonate, matériau solide connu pour sa durabilité, la CNIE offrira des nouveautés dont la lecture électronique par le biais d’un simple lecteur standard, un scanner ou les téléphones mobiles supportant la technologie NFC, afin de fluidifier les services et protéger les citoyens des lourds désagréments pouvant être causés par les erreurs de saisie. Ces cartes seront également protégées par un code PIN, à l’instar des cartes bancaires, ce qui permettra de protéger les citoyens contre une quelconque utilisation de leurs CNIE en cas de vol ou de perte. Ce niveau de sécurité élevé permettra aussi aux fournisseurs de services de s’assurer sans aucun doute de l’identité des demandeurs, et de déployer ainsi de nouveaux services numériques sans nécessiter le déplacement des citoyens. Enfin, la même source précise que la nouvelle CNIE offrira une plate-forme sécurisée à l’ensemble des établissements publics et privés, telles que les banques, afin de lancer de nouveaux services numériques en s’assurant de manière définitive de l’identité des bénéficiaires sans leur présence physique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *