CIV-Maroc : un total de 20 avions ont été mobilisés pour le match

CIV-Maroc : un total de 20 avions ont été mobilisés pour le match

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif exceptionnel entre le Maroc et la capitale ivoirienne Abidjan en vue de permettre au plus grand nombre de supporters des Lions de l’Atlas d’assister au match décisif qui a opposé, samedi, les sélections du Maroc et de Côte d’Ivoire pour le compte de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football.

Ainsi, près de 20 avions ont été mobilisés et 18 vols spéciaux mis en place à l’occasion de ce match lors duquel le Maroc a validé son billet pour le Mondial après une victoire 2 à 0, indique la RAM dans un communiqué, précisant que les vols de la phase aller ont été programmés depuis le vendredi à partir de 13h00 jusqu’à samedi 11 novembre à 07h00, alors que ceux de la phase retour ont été programmés depuis le samedi à partir de 23h20 jusqu’à dimanche à 18h00.

Tous les vols sont partis à l’heure et quelques-uns sont partis quelques minutes avant l’heure, ajoute la RAM, faisant état d’un comportement exemplaire des supporters à bord des avions dans une ambiance patriotique, avec chants de l’hymne national et respect total des règles imposées dans le transport aérien.

Un total de 3.000 supporters ont fait le déplacement à Abidjan sur les vols de RAM, note la compagnie, ajoutant que près de 300 collaborateurs de la compagnie ont été entièrement mobilisés pour cette opération dont une cinquantaine de commandants de bord et pilotes, une centaine de stewards, une quarantaine de chefs d’escale et de mécaniciens, ainsi qu’une soixantaine d’agents au niveau du siège de la compagnie.

Tout le personnel des agences commerciales et des centres d’appel de la compagnie ont été également mobilisés pour cette opération, relève la même source.

Par ailleurs, la RAM souligne que pour la mise en place de ce dispositif exceptionnel, les services de la compagnie ont déployé des efforts considérables au niveau logistique avec la mobilisation de 20 avions.

Sur le plan des formalités administratives, la RAM indique que des autorisations ont été accordées pour l’obtention des droits de trafic auprès des autorités de l’aviation civile au Maroc et en Côte d’Ivoire pour les vols additionnels et de survol des territoires de trois pays, étant donné que le transport aérien est strictement réglementé et protégé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *