Clôture de la 18ème assemblée extraordinaire à Agadir

Clôture de la 18ème assemblée extraordinaire à Agadir

2013 promet d’être une année intense pour les thonidés de l’Atlantique, souligne l’ICCAT (Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique), au terme de sa 18ème assemblée extraordinaire à Agadir (19-21 novembre). «2013 promet d’être une fois de plus une année intense pour les thonidés de l’Atlantique, avec la mise en œuvre du Programme régional d’observateurs de l’ICCAT pour le thon obèse et l’albacore, le passage au programme électronique de documentation des captures du thon rouge qui est prévu pour le début de la saison de pêche des senneurs visant le thon rouge, et avec la mise en œuvre de nouvelles mesures», indique un communiqué de cette instance, qui regroupe 48 parties contractantes. La même source précise que l’on prévoit des réunions intersessions devant examiner les programmes de gestion des membres concernant le thon rouge, sachant que le groupe de travail sur le thon rouge de l’Atlantique Ouest et le groupe de travail sur le futur de l’ICCAT se réuniront également dans le courant de l’année, lit-on encore sur le site web de cette organisation intergouvernementale. La prochaine réunion annuelle de l’ICCAT aura lieu, du 16 au 26 novembre 2013, dans la ville sud-africaine du Cap. Lors de la réunion d’Agadir, l’ICCAT avait décidé une légère hausse des quotas de pêche du thon rouge à 13.500 tonnes pour les deux années à venir, contre 12.900 tonnes au titre des deux années précédentes 2011 et 2012. Cette décision a été saluée par nombre d’ONG internationales dans la mesure où elle a respecté les recommandations du Comité permanent pour la recherche et les statistiques (SCRS) relevant de l’ICCAT.
S’agissant des mesures de suivi, contrôle et surveillance (MCS) examinées à Agadir, l’ICCAT indique que les «parties ont établi un calendrier pour la mise en œuvre finale du programme électronique de documentation des captures de thon rouge et ont convenu de convoquer une réunion intersession pour développer notamment le cadre des futurs programmes de traçabilité dans la perspective de disposer de nouveaux systèmes avant 2015.»

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *