Commerce : La CGEM se dote d’un label [email protected]

Commerce : La CGEM se dote d’un label e-thiq@

Ce label se veut également un gage de conformité de l’entreprise à des règles bien définies et un repère sur l’Internet à travers lequel les web marchands afficheront clairement leur engagement à respecter les règles du commerce en ligne, ont souligné les responsables, lors d’un séminaire de présentation de ce label.  La mise en place de ce label a pour objectif de renforcer la confiance des citoyens et des entreprises dans les sites web marchands marocains, développer et promouvoir l’utilisation du commerce électronique et améliorer la sécurité du paiement en ligne au Maroc.  Il s’adresse aux entreprises qui possèdent un site internet de vente de produits ou de services dans le cadre du respect de la réglementation marocaine en vigueur. Il s’applique aux sites commerciaux identifiés ainsi qu’aux sites commerciaux associés ou liés, eux-mêmes identifiés comme participant à la réalisation de l’acte d’achat, quelle que soit leur localisation géographique au Maroc. Les sites marchands peuvent s’adresser à des consommateurs marocains ou étrangers, les produits ou services proposés peuvent être à destination des entreprises, des administrations ou des particuliers. Il n’est pas obligatoire que le site propose un système de paiement en ligne.

Une prime aux employés de l’enseignement traditionnel
Le Conseil de gouvernement, réuni mercredi à Rabat, sous la présidence du chef de gouvernement, Abbas El Fassi, a adopté un projet de décret relatif au versement d’une prime aux employés des établissements de l’enseignement traditionnel et d’une bourse aux élèves et étudiants de ces mêmes établissements. Il s’agit du projet de décret N°2-11-554 modifiant le décret N° 2-07-155 du 9 juillet 2008 instituant une prime au profit des employés et une bourse aux élèves et étudiants des établissements de l’enseignement traditionnel. Ce projet, présenté par le ministre des habous et des affaires islamiques, vise à augmenter le montant de la prime forfaitaire mensuelle réservée aux directeurs et enseignants de ces établissements, en ce qui concerne les cycles d’enseignement primaire, qualifiant, secondaire et terminal, ainsi que les montants de la bourse forfaitaire mensuelle au profit des élèves et étudiants de cet enseignement.

Le Festival de Marrakech au service des démunis
Une campagne de chirurgie oculaire au profit de 300 personnes démunies, dont 10% d’enfants, de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër a été lancée mercredi, à l’hôpital local de Tifelt et au centre hospitalier Moulay Youssef de Rabat. Placée sous la présidence effective de SAR le Prince Moulay Rachid, cette initiative est conduite par la Fondation du Festival international du film de Marrakech (FIFM), en partenariat avec le ministère de la santé et la Fondation Hassan II d’ophtalmologie. Les organisateurs, qui ont associé plusieurs artistes marocains à cette opération, ont mobilisé tous les moyens humains, techniques et logistiques nécessaires.  La Fondation du FIFM va organiser des campagnes similaires mi-annuelles tout comme elle va inviter les bénéficiaires au festival, a annoncé, pour sa part, le secrétaire général de la Fondation, Jalil Laguili, rappelant que le FIFM a produit quatre films en audio description et un cinquième est en cours de réalisation.

CDH : Le Maroc présente une résolution historique
Le Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU a adopté, jeudi, par consensus, une résolution historique, initiée par le Maroc, conjointement avec l’Argentine et la Suisse, instituant une procédure spéciale sur «la promotion de la vérité, la justice, la réparation et les garanties de non répétition». Cette résolution, présentée, dans la matinée, par l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc, à Genève, Omar Hilale, crée, pour la première fois et sous le leadership d’un pays arabe et musulman, un mandat de Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme sur la thématique de la justice transitionnelle. L’initiative du Maroc pour l’établissement de cette procédure spéciale a recueilli un sponsoring record, de 80 pays de toutes les régions du monde, dans les annales du Conseil sur la création des procédures spéciales, relatives aux droits politiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *