Commission parlementaire mixte Maroc-UE

Commission parlementaire mixte Maroc-UE

L’examen de nouveaux accords, la régionalisation avancée, l’agriculture et la pêche, zone de libre-échange entre le Maroc et l’UE ont été les principaux thèmes des travaux de la quatrième Commission parlementaire mixte Maroc-UE, qui se sont  tenus lundi à Rabat. Travaux auxquels ont pris part,  Abdelilah Benkirane, chef de gouvernement,  Pier Antonion Panzeri, président de la partie européenne de la commission parlementaire Maroc-Union européenne (UE), ainsi que Abderrahim Atmoun et Yasmina Baddou, président et co-présidente du côté marocain dans la commission parlementaire mixte. M. Panzeri s’est également entretenu avec le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Saâd-Eddine El Othmani. «Nous avons discuté de nouveaux accords visant à mettre en œuvre un partenariat stratégique entre le Maroc et l’UE et évoqué les conventions approuvées par le Parlement européen dans la perspective de concrétiser davantage, voire développer, le Statut avancé accordé au Royaume et jeter les jalons d’une zone de libre-échange entre le Maroc et l’UE», a déclaré à la presse M. El Othmani à l’issue de son entretien. Il a également indiqué avoir évoqué avec son interlocuteur nombre de questions relatives à l’Union maghrébine, à la situation au Mali, aux derniers développements en Syrie et à la question palestinienne.
Pour sa part, M. Panzeri s’est félicité des réformes engagées par le Maroc, «partenaire privilégié de l’Union européenne, particulièrement dans le domaine économique, insistant sur la nécessité de continuer à renforcer la coopération bilatérale afin de consolider le rôle du Royaume dans le paysage euro-méditerranéen et de promouvoir les relations de voisinage». Notons que M. Panzeri, à la tête de la délégation européenne participant aux travaux de la quatrième Commission parlementaire mixte Maroc-UE, effectue une visite de quatre jours (du 15 au 18 juillet) au Maroc. Au programme de cette visite, des entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Saâd-Eddine El Othmani, le ministre de l’intérieur, Mohand Laenser et le ministre de la justice et des libertés, Mustapha Ramid.
Pour rappel, la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, qui se réunit deux fois par an, respectivement, au Parlement européen et au Parlement marocain, a été mise en place en mai 2010 à Bruxelles dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du Statut avancé accordé par l’UE au Maroc en 2008.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *