Conseil de l’Europe: une résolution définit la circoncision comme « violation de l’intégrité physique »

Conseil de l’Europe: une résolution définit la circoncision comme « violation de l’intégrité physique »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé, samedi, une résolution du Conseil de l’Europe considérant la circoncision comme une « violation de l’intégrité physique ».

« Je m’indigne contre cette résolution », a déclaré à la presse Abdallah Zekri, dirigeant du CFCM.

Il a expliqué que la circoncision est un rite religieux millénaire dont les bienfaits sont scientifiquement démontrés et non une atteinte à l’intégrité physique des garçons.

M. Zekri, par ailleurs président de l’Observatoire des actes islamophobes, a appelé à faire la distinction entre la circoncision des jeunes garçons expressément recommandée par l’islam et l’excision des jeunes filles, qui constitue une mutilation.

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) avait adopté mardi, par 78 voix pour et 13 contre, une résolution invitant les Etats membres à prendre des mesures contre les « violations de l’intégrité physique des enfants ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *