Conseil national du PJD : Benkirane promet une année 2014 décisive pour le parachèvement des réformes

Conseil national du PJD : Benkirane promet une année 2014 décisive  pour le parachèvement des réformes

«L’année prochaine sera charnière pour le processus de parachèvement des grandes réformes, en particulier celles relatives à la justice, la retraite et la Caisse de compensation», a promis le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane qui présentait, samedi 28 décembre à Salé, le rapport politique à l’ouverture de la session ordinaire du conseil national du PJD.

 
Citant certaines réalisations du gouvernement notamment en matière de bonne gouvernance et d’amélioration des indicateurs sociaux, économiques et de développement, il a qualifié de « positif » le bilan général du gouvernement conduit par son parti, et a estimé que « la gestion faite de l’étape passée était réussie ».



Sur un autre registre, M. Benkirane a affirmé que les prochaines élections communales constitueront « un tremplin vers la mise en oeuvre de la régionalisation avancée et des dispositions constitutionnelles relatives à la décentralisation ainsi que vers le renforcement des prérogatives des collectivités territoriales », ajoutant qu’il s’agit d' »un test pour tous qui permettra de mesurer la réussite de la transition démocratique au Maroc ».



 

Pour sa part,  Saâd Dine El Otmani, président du conseil national du PJD, a indiqué que la tenue de cette session ordinaire intervient dans une conjoncture de stabilité nationale, au moment où la scène internationale est traversée par une vague d’agitation.

 « La stabilité dont jouit le Maroc est due à une multitude de facteurs, en premier lieu le leadership clairvoyant de SM le Roi Mohammed VI et l’adhésion du peuple marocain et de toutes les forces vives de la nation aux réformes structurantes lancées dans le Royaume », a relevé M. El Otmani dans son intervention.

 

Il a, d’autre part, tenu à démentir « les allégations faisant état de dissidences à l’intérieur du parti », affirmant que le PJD connaît une dynamique interne saine et que tous ses membres sont « conscients des enjeux de la conjoncture politique actuelle et des attentes du peuple marocain ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *