Contre la peine de mort au Maroc

Contre la peine de mort au Maroc

Le Comité national pour l’abolition de la peine de mort a indiqué lors d’une conférence de presse que cette campagne a pour objectifs "d’inciter l’Etat à annoncer officiellement le gel de l’application de la peine de mort, à approuver le 2e protocole facultatif annexe relatif à l’abrogation de la sentence capitale" et d’œuvrer à préparer un projet de loi portant annulation de la peine de mort dans le code pénal marocain.
Plusieurs ONG sont fédérées au sein de ce comité, en l’occurrence l’Association marocaine des droits humains (AMDH), l’Organisation marocaine des  droits humains (OMDH), le Forum vérité et justice, le Centre pour les droits des gens (CDG), l’Observatoire marocain pour les prisons (OMP), l’Association des barreaux du Maroc et la section marocaine d’Amnesty International.
Selon le comité, cette campagne tend également à "assurer la mobilisation pour le soutien et la conclusion de partenariats avec les médias en vue de publier des études, des articles et des sondages sur ce sujet et appeler le gouvernement à approuver le 2ème protocole facultatif et à améliorer la situation des condamnés à mort en les traitant sur le même pied d’égalité avec les autres prisonniers en attendant la révision de la sentence capitale".
Le comité a ajouté que des contacts seront entrepris avec les groupes parlementaires et qu’un mémorandum sera adressé aux partis politiques et aux organisations syndicales et professionnelles pour qu’ils prennent part à cette campagne, soulignant que la cour suprême sera contactée afin de la sensibiliser au rôle des juges en matière d’annulation de la peine de mort.
Lors de cette conférence de presse, le président de la coalition mondiale contre la peine de mort, M. Michel Taube, a indiqué que la célébration cette année de la Journée internationale contre la peine de mort (10 octobre) sera axée sur le soutien des efforts des pays africains et des ONG pour l’abolition de la peine capitale. M. Taube s’est en outre félicité des efforts déployés par le Royaume en matière de promotion des droits de l’Homme et d’ancrage de l’Etat de droit, estimant que "l’annulation de la peine de mort par le gouvernement marocain représentera un nouveau pas vers la consécration de l’orientation démocratique et moderniste initiée par le pays". Il a, à ce propos, ajouté que onze pays africains ont aboli la peine de mort alors qu’elle reste toujours en vigueur dans 21 autres pays, notant que 20 autres Etats n’ont pas appliqué la sentence capitale depuis plus de 10 ans. Créée à Rome en mai 2002, la Coalition mondiale contre la peine de mort regroupe des ONG, des associations de juristes, des syndicats, des collectivités locales et plusieurs autres organisations visant la lutte contre la peine de mort et désirant unir leurs efforts de lobbying et d’action sur le plan international. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *