Cour des comptes : Les associations à l’épreuve de la transparence

Cour des comptes : Les associations à l’épreuve de la transparence

Les associations marocaines sont appelées à l’audit. C’est ce que vient de décider la Cour des comptes. Le département de Driss Jettou annonce avoir appelé toutes les associations bénéficiant d’aides et de soutiens ou de fonds collectés par appel à la générosité publique, pour lui communiquer leurs situations et états financiers et comptables détaillés afférents aux exercices allant de 2009 à 2014.

« La Cour a saisi toutes les associations, y compris celles reconnues d’utilité publique dont le nombre s’élève à 214, qui bénéficient d’aides et de soutiens ou de fonds collectés par appel à la générosité publique, en vue de lui communiquer les situations et les états financiers et comptables détaillés afférents aux exercices 2009 à 2014, dans la perspective de l’élaboration d’un diagnostic relatif au financement des associations au Maroc», relève-t-on de la Cour des comptes. Cette mesure, dictée par les dispositions constitutionnelles, notamment celles relatives aux associations, fait suite à la circulaire du Chef du gouvernement n° 2-2014 en date du 5 mars 2014 relative au contrôle de l’emploi des fonds publics et s’insère dans le cadre de l’assistance au gouvernement, selon l’article 148 de la Constitution, ainsi que les attributions dévolues à la Cour des comptes conformément au Code des juridictions financières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *