«Dae3ch» a une liste de personnalités marocaines à abattre

«Dae3ch» a une liste de personnalités marocaines à abattre

Le Maroc est dans le viseur des terroristes de l’Etat islamique en Irak et au Levant communément appelé «Dae3ch». Le ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, a dévoilé devant le parlement hier des renseignements inédits sur les marocains enrôlés par cette organisation terroriste.

Selon Hassad, pas moins de 1.112 marocains combattent dans les rangs de ce réseau en Irak et en Syrie. Ce chiffre peut grimper à 2.000 si l’on comptabilise les ressortissants marocains porteurs d’une double nationalité. Les services de sécurité marocains ont déjà arrêté 128 individus à leur retour sur le territoire national en provenance de la Syrie et d’Irak.

Les responsables prennent très au sérieux la menace constituée par les Marocains de «Dae3ch». En quelques semaines, les services de renseignement ont identifié 20 marocains qui ont effectué des opérations kamikazes sur le sol irakien.

La menace est d’autant plus importante que certains parmi les extrémistes nationaux sont parvenus à gravir les échelons du commandement dans le pseudo «Etat islamique» en Irak et en Syrie. Le ministre de l’intérieur a déclaré devant les députés que l’un des terroristes marocains occupe la fonction d’un haut commandant (Emir) militaire dans l’organisation alors que trois autres sont respectivement trésorier, commandant des provinces frontalières de «l’Etat islamique» et commandant de la région de «Turkman».

Hassad a par ailleurs annoncé que les services marocains disposent d’enregistrements audio de certains terroristes qui menacent de commettre des actes de violence au Royaume. «Dae3ch» a même établi une liste de personnalités publiques marocaines à abattre.
A noter enfin que 200 Marocains ont déjà trouvé la mort sur les sols irakiens, et syrien depuis le début des violences.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *