Dakar célèbre ses journées culturelles tidjanes

Le ministre sénégalais de l’Intérieur, M. Ousmane Ngoum, qui a représenté le président Abdoulaye Wade à l’ouverture de ce grand évènement culturel et religieux, a mis en relief la haute sollicitude dont SM le Roi a constamment entouré ces journées, en les plaçant sous Son haut patronage et en les honorant d’un important message royal. Il a également salué les multiples gestes de générosité du Souverain en direction des symboles de cette confrérie et des autres familles religieuses du Sénégal, ainsi que le soutien constant apporté par le Souverain au triomphe des causes de l’islam partout en Afrique. « Le Maroc et le Sénégal sont deux pays mais un seul peuple « , a relevé M. Ngoum en se félicitant de l’amitié et de la fraternité séculaires qui existent entre les deux pays ainsi que celles liant SM le Roi et le président Wade. « Les multiples facettes de la coopération entre le Maroc et le Sénégal sont incarnées au plus haut point par Sa Majesté le Roi et le président Abdoulaye Wade et par les grandes éminences religieuses des deux pays « , a-t-il ajouté en relevant la présence régulière des grands érudits sénégalais aux causeries religieuses organisées à l’occasion du mois sacré de Ramadan sous la présidence de SM le Roi, Amir Al Mouminine.
Le ministre sénégalais de l’Intérieur n’a pas manqué, à cette occasion, de rendre hommage à  » la solidarité  » agissante  » du Maroc envers son pays lorsqu’il a été confronté, cet été, à l’épreuve de l’invasion acridienne, précisant que ce soutien a permis de « combattre victorieusement » ce phénomène. Le porte-parole du khalife général des tidjanes, Abdoulaziz Mansour Sy Junior, n’a pas tari d’éloges, lui aussi, envers SM le Roi, se félicitant de la bienveillance particulière dont le Souverain entoure les leaders et les disciples de cette confrérie.
Il a rendu hommage au Souverain pour l’important message adressé à ces journées et pour la constance du soutien manifesté par le Royaume à leur organisation, suivant la noble tradition instaurée par feu SM Hassan II. Les mêmes témoignages d’estime et de considération à l’égard de SM le Roi et du Maroc ont été exprimés par tous les représentants des confréries et des familles religieuses qui ont pris la parole à l’ouverture de ces journées, qui constituent l’un des grands évènements culturels et religieux de fin d’année au Sénégal.
Cette manifestation, organisée sur l’esplanade de la grande mosquée de Dakar, un haut lieu de l’islam érigé par feu SM Hassan II, devait se poursuivre samedi par les récitations du coran, de chants religieux à la mémoire du vénéré fondateur de la confrérie tijania, Cheikh Sidi Ahmed Tijani, dont le corps repose à Fès, ainsi que par des conférences sur l’histoire de cette confrérie et sur la solidarité islamique. Le moment fort de ces journées sera le grand rassemblement traditionnel (gamou) des tidjanes, venus du Sénégal, de la Mauritanie et de la Gambie, et qui aura lieu le 31 décembre prochain.
Le Maroc est représenté à ces journées par une importante délégation, composée de MM. Mohamed Yssef, secrétaire général du Conseil supérieur des ouléma, Abdelaziz Benabdellah, membre de l’académie du Royaume du Maroc, Mohamed Kebir Alaoui, responsable au ministère des Habous et des Affaires islamiques et Ahmed Koustass, délégué régional de ce ministère à Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *