Dakhla : une première tranche de la nouvelle décharge publique déjà opérationnelle

Dakhla : une première tranche de la nouvelle décharge publique déjà opérationnelle

La première tranche de la décharge contrôlée de la ville de Dakhla a été mise en service depuis ce mois de janvier et les déchets ménagers ne sont plus acheminés vers la décharge sauvage qui est actuellement en cours de réhabilitation, apprend-on auprès du ministère délégué chargé de l'Environnement. Le montant global de cette nouvelle réalisation s'élève à 32,5 MDH.

Située à 45 Km de la ville vers la commune d'El Argoub, la nouvelle décharge vient remplacer l’actuel dépotoir, inadapté en raison de son emplacement à l’intérieur de la ville de Dakhla et à proximité de certains quartiers. Elle permettra d’éliminer toutes les nuisances ainsi que les risques écologiques qui pèsent sur l’écosystème de la péninsule qui produit annuellement quelque 25 550 tonnes de déchets.

En effet, les déchets seront enfouis dans un casier aménagé avec un système d'étanchéité et de drainage de lixiviat vers un bassin de stockage pour traitement apprend-on auprès du ministre chargé de l'Environnement. D'autres aménagements nécessaires qui vont de pair avec celui du casier ont été réalisés à savoir le pont bascule, le bâtiment d'exploitation, la route et les pistes d'accès, la clôture et le portail.

Pour rappel, Dakhla a été inscrite parmi les villes prioritaires devant bénéficier de l'appui du Programme national des déchets ménagers (PNDM) qui représente l'un des chantiers majeurs du ministère pour promouvoir une gestion écologique des déchets.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *