D’après une enquête menée par le HCP : Le BTP à la traîne

Au cours du 4ème semestre 2011, les activités du secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP) ont fléchi. C’est ce que ressort d’une enquête menée par le HCP auprès des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du BTP. D’après les résultats de cette enquête, 48% des responsables des entreprises du BTP ont fait état d’une régression de l’activité du secteur au 4ème trimestre 2011 par rapport à celui qui précède. Les constats de 52% d’entre eux oscillent à égalité entre la stabilité et la hausse. D’après cette étude, la baisse en question serait conséquente du recul qu’a connu le  sous secteur du bâtiment. Un fait appuyé par 51% des patrons qui déclarent une baisse tandis que 26% d’entre eux notent une stabilité et 23% une hausse. Parallèlement à cela, la hausse de l’activité dans la construction du gros œuvre de bâtiment et dans les travaux spécialisés de génie civil a fait que les activités des Travaux Publics aient connu une légère hausse au 4ème trimestre 2011 par rapport au trimestre précédent.  La tendance haussière se maintient également pour le secteur manufacturier. De ce fait, pas moins de 47% des chefs d’entreprises déclarent une hausse de la production, 21% une stabilité et 32% une baisse. Nos mines se sont bien portées lors du dernier trimestre de l’année écoulée. D’après le HCP, ceci serait le résultat d’une augmentation de la production des minéraux non métalliques. Par contre, et pour ce qui est du secteur de l’énergie, cette enquête fait état d’une baisse qui s’expliquerait par une diminution de la production de « l’électricité ». Hormis pour le secteur des mines, cette tendance n’aurait pas eu un grand effet sur les carnets de commande.
Cette dernière, au terme du 4ème trimestre 2011, a été jugée d’un niveau normal par la majorité des chefs d’entreprises dans le secteur de l’énergie, 55% parmi ceux des industries de transformation, 50% parmi ceux du BTP et 21% parmi ceux du secteur des mines. Pour ce qui est du premier trimestre 2012, les chefs d’entreprises demeurent optimistes. 64% des opérateurs du BTP prévoient une stabilité de leur activité, 16% une hausse et 20% une baisse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *