De nouveaux projets, de nouvelles instances

Six commissions permanentes du Conseil économique et social (CES) ont été renouvelées récemment. Peu avant ce renouvellement, un rapport lié à l’économie verte et un autre sur l’inclusion des jeunes par la culture ont été validés lors de la 12e session du CES.
Conformément au règlement intérieur, de nouveaux profils ont été élus à la tête des départements stratégiques du CES. Ainsi, Ahmed Rahhou a été élu président de la commission des affaires économiques et des projets stratégiques, Mohamed Alaoui président de la commission des affaires de la formation, de l’emploi et des politiques sectorielles et Zahra Zaoui présidente de la commission des affaires sociales et de la solidarité.
Les membres du Conseil ont également élu Khalil Bensami président de la commission des affaires de l’environnement et du développement régional, Ahmed Abbadi président de la commission des affaires culturelles et des nouvelles technologies et Lahcen Oulhaj président de la commission d’analyse de la conjoncture économique et sociale, indique un communiqué du Conseil. Les commissions permanentes ont également élu leurs rapporteurs, ajoute la même source, précisant qu’il s’agit respectivement de Bachir Mohamed Rachdi, Moncef Kettani, Abdelmaksoud Rachdi, Mohamed Chahbouni, Abdessamad Merimi et Latifa Benwakrim.
A rappeler que le CES a élu, lors de la 12ème session ordinaire de son assemblée générale tenue le 23 février dernier à Rabat, les représentants des catégories au sein de son bureau. Le Conseil a également adopté à l’unanimité le projet de rapport et d’avis sur «l’inclusion des jeunes par la culture». Ce rapport met le point sur l’octroi d’une place de choix à la culture dans la conscience collective à travers une approche transversale et contractuelle de la gestion des politiques publiques concernant la jeunesse. A cela s’ajoutent la valorisation de la région comme cadre de l’action culturelle et artistique et le développement de la recherche et de la formation sur l’inclusion des jeunes par la culture. Un autre projet de rapport sur l’économie verte a été adopté par ce Conseil. Ce rapport présente des recommandations pertinentes pour procéder à des recadrages au niveau des projets déjà mis en œuvre, notamment dans le domaine des énergies renouvelables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *