Débat à Dakhla: Le rôle de la Commanderie des croyants dans la consécration de la coopération Sud-Sud

Débat à Dakhla: Le rôle de la Commanderie des croyants dans la consécration de la coopération Sud-Sud

Le siège du Centre régional d’investissement (CRI) de Dakhla a abrité, samedi dernier, un colloque national axé sur «la Commanderie des croyants, quelle stratégie de la coopération Sud-Sud ?», initié par l’Association régionalisation avancée et autonomie de la région d’Oued Eddahab-Lagouira.

Ce colloque, organisé en partenariat avec le Comité provincial pour le développement humain à Oued Eddahab, a été l’occasion de mettre en lumière le rôle du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, dans la concrétisation de la coopération Sud-Sud. Ainsi le débat a porté lors de cet événement sur les liens spirituels qui, au fil de l’histoire, ont uni les peuples de l’Afrique subsaharienne au Roi du Maroc Amir Almouminine et la contribution agissante à l’instauration de la sécurité et de la stabilité dans le continent, que ce soit à travers les initiatives de médiation destinées au règlement pacifique des conflits ou par la participation aux opérations onusiennes de maintien de la paix dans le continent.

Lors de ce colloque les participants ont également rappelé les valeurs de civisme et d’unité nationale, et qui ont marqué l’histoire du Royaume, comme c’était le cas le 14 août 1979, où une délégation d’ouléma, de notables, de chioukh et de représentants des différentes tribus de la province d’Oued Eddahab s’est rendue à la capitale du Royaume pour renouveler à Feu SM le Roi Hassan II son serment d’allégeance et réaffirmer ses liens d’attachement indéfectible au glorieux Trône Alaouite.

Les habitants d’Oued Eddahad ont ainsi saisi cette occasion pour exprimer leur fidélité et leur indéfectible attachement à leur marocanité mettant ainsi en échec toutes les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume. La délégation a remis à Feu SM Hassan II le texte sempiternel de l’acte d’allégeance exprimant son indéfectible attachement à sa patrie.

«L’association est animée par la volonté de célébrer l’anniversaire du retour de la province Oued Eddahab à la mère patrie, avec le soutien du Comité provincial pour le développement humain à Oued Eddahab, un événement qui s’inscrit dans la droite ligne du devoir national, des valeurs de civisme impliquant une mobilisation accrue pour accompagner la dynamique et les projets de développement qui ont érigé la région d’Oued Eddahab-Lagouira en pôle capable d’assumer le rôle de moteur du développement économique au sud du Maroc permettant de gagner la bataille engagée pour fortifier l’unité et l’intégrité territoriales», souligne un des organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *