Dénouement dans l’affaire opposant magistrats et avocats

Les magistrats et avocats sont parvenus à faire taire leurs désaccords sur fond notamment d’une présumée agression, dernièrement à Taounate, impliquant la famille de la justice, a annoncé lundi la commission de bons offices mise sur pied par le ministère de la justice et des libertés.
Cette commission comprend des responsables centraux de ce département et de représentants de l’Association des ordres des avocats, de l’Amicale Hassania des magistrats et du Club des magistrats du Maroc. «Conscients de nos responsabilités, nous, juges et avocats, annonçons à l’adresse de la famille de la justice et de l’opinion publique que les contentieux qui nous opposaient ont pu être réglés», a indiqué le ministère dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion, lundi, de la commission. A cet effet, ajoute le communiqué, «nous nous engageons à établir des mécanismes conjoints pour favoriser le règlement de tels différends en ayant recours aux institutions, conformément à la loi et en consécration de règles professionnelles». Les composantes de la commission ont en outre rendu hommage aux efforts déployés de part et d’autre, chacun de sa position, pour «mettre un terme à la tension attisée par des malentendus au même titre que par l’absence de canaux de communication».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *