Déraillement d’un train entre Rabat et Kénitra : Un bilan humain lourd

Déraillement d’un train entre Rabat et Kénitra :  Un bilan humain lourd

Une enquête a été ouverte alors que le nombre élevé des blessés graves risque de faire augmenter celui des morts

Le Maroc est endeuillé. Le train navette rapide (TNR) N°9 assurant la liaison entre Rabat et Kénitra a déraillé, mardi matin, au niveau de Bouknadel faisant plusieurs morts et des dizaines de blessés.

Selon le bilan provisoire (ndlr: à la mi-journée du 16 octobre), 6 personnes avaient trouvé la mort sur place dont le chef de train alors que le nombre de blessés avait atteint les 87 personnes dont au moins sept ont été transférées aux hôpitaux dans un état critique. Les responsables de l’ONCF ont fait savoir via un communiqué que les autorités et les secours se sont immédiatement déplacés sur les lieux de l’accident pour apporter l’aide et l’assistance nécessaires. La même source précise qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident.

Dès l’annonce de la nouvelle, SM le Roi a donné Ses Hautes instructions aux ministres de l’intérieur et de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau qui se sont rendus sur les lieux de l’accident pour l’évacuation des blessés à l’hôpital militaire de Rabat. «A la suite du déraillement tragique d’un train assurant la liaison entre Rabat et Kénitra, au niveau de la région de Bouknadel, ce mardi, et ayant fait plusieurs victimes et blessés, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes instructions au ministre de l’intérieur et au ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, qui se sont rendus sur les lieux de l’accident, pour l’évacuation des blessés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat en vue de recevoir les soins nécessaires», avait annoncé à la mi-journée un communiqué du Cabinet royal.

«En signe de compassion avec les familles éplorées des victimes, et pour atténuer leurs souffrances à la suite de cet accident tragique, inscrit dans le destin imparable de Dieu, Sa Majesté le Roi a décidé de prendre en charge personnellement les frais d’inhumation des victimes et leurs funérailles, leur exprimant Ses vives condoléances et Ses sincères sentiments de compassion et implorant le Très-Haut d’entourer les victimes de Sa Sainte miséricorde et d’accorder patience et réconfort à leurs proches et prompt rétablissement aux blessés. Une enquête a été ouverte en vue de déterminer les causes et les circonstances de cet accident», a conclu la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *