Des colonies de vacances pour 200.000 élèves

Plus de 200.000 enfants bénéficieront cet été du programme «Vacances pour tous» qui est à sa troisième édition. Pari gagné par le secrétariat d’Etat chargé de la jeunesse qui avait promis d’augmenter le nombre des bénéficiaires à raison de 50.000 par an.
Cet été, un total de 156 colonies sont prévues pour accueillir les enfants du 2 juillet au 3 septembre prochain en quatre phases à l’exception des colonies urbaines. Selon le SECJ, ces colonies se répartissent en 103 espaces sur les côtes marocaines en plus de 66 sis en montagne.
Sur ce même total, ce département a prévu 98 colonies fixes et 71 centres urbains répartis sur 36 délégations du ministère. La caractéristique de ces derniers centres est qu’ils accueillent, généralement au bord de la mer, les enfants pendant la journée seulement et durant une période de dix jours, restauration et animation garanties.
Pour cette troisième édition, le SECJ s’était investi à fond pour la création ou la réhabilitation des colonies de vacances. Il s’agit notamment de celles de Harhoura, Haouziya, Taghazout et Al Inbiaâth à Agadir et Saïdia. La capacité d’accueil globale de ces colonies est de l’ordre 1.850 enfants pour chacune des quatre étapes.
Une attention particulière bénéficie aux pensionnaires des centres sociaux relevant de l’Entraide nationale. Le nombre de ceux parmi eux qui pourront prendre part à ces colonies dépasse 3.800. L’autre nouveauté de cette édition est l’organisation de séjours linguistiques au profit de 400 bénéficiaires.
Le SECJ n’a pas lésiné non plus sur les moyens. L’enveloppe globale mobilisée par le département de Mohamed El Gahs à cette troisième édition est de l’ordre de 70.855.900 de dirhams dont une grande partie ira à la restauration avec une estimation globale de 34.610.000 de dirhams. Pour cette troisième édition, le même département mobilise 28.000 encadrants. Le «parc» des équipements de base a été également au centre d’immenses efforts avec l’acquisition de 500 nouvelles tentes-dortoirs, 44 tentes-réfectoires, 6.145 matelas en mousse et 860 lits en fer. Seront aussi mobilisés les espaces de 32 établissements scolaires du public. Ces derniers, totalement équipés par le département de la Jeunesse, accueilleront un total de 28.400 enfants. A en croire les chiffres du SECJ, les colonies de vacances ne permettent pas seulement à des centaines de milliers d’enfants de passer des moments de bonheur intelligent, mais aussi de donner un coup de pouce à l’économie nationale et surtout locale. En plus des fournisseurs des colonies, et autres intervenants, cette troisième étape permettra de donner de l’embauche temporaire à des dizaines de milliers de jeunes pour un total estimé à 115.000 journées de travail.Une autre première, cette année a connu la création d’une instance nationale pour les colonies de vacances déjà devenue associée incontournable du SECJ. C’est à cette instance que revient la lourde tâche de coordonner avec les associations travaillant dans ce domaine. Ces dernières, entre autres critères pour prendre part à ce programme, doivent avoir une existence de deux ans au moins, un règlement interne et la réunion de leur assemblée générale.
Le SECJ conseille aux familles dont les enfants désirent partir en colonies de vacances de prendre contact avec ses délégations, les maisons de jeunes ou directement avec les services centraux du département à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *