Des gendarmes gradés impliqués dans des réseaux de narcotrafic

Un commandant, neuf gradés et un gendarme sont impliqués dans des réseaux de narcotrafic et des filières de migration clandestine, selon l’enquête ouverte par la Gendarmerie royale, indique dimanche un communiqué du ministère de l’intérieur. «La Gendarmerie royale a ouvert une enquête judiciaire sous la direction du parquet de Settat, suite à l’implication constatée d’éléments des services de sécurité aux côtés de narcotrafiquants notoires évoluant dans différentes régions du Royaume», précise le communiqué, ajoutant que les investigations entreprises ont révélé qu’«un commandant, neuf gradés et un gendarme entretenaient des contacts récurrents avec des réseaux de narcotrafic et des filières dédiées à la migration clandestine» Les gendarmes en question «seront présentés devant la juridiction compétente», selon la même source. Le ministère de l’intérieur avait récemment annoncé que des investigations menées par les services de la Gendarmerie royale ont permis d’établir que des membres de ce réseau de trafic de drogue avaient des accointances avec des éléments des services de sécurité qui «assuraient une sorte de protection aux membres de ce réseau qui s’activaient dans le trafic de drogue et des filières connexes de migration clandestine».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *