Des parlementaires marocains au Conseil de l’Europe

Conduite par le député Saâd-Eddine El Othmani (PJD), la délégation est composée de Fatiha Layadi (PAM, Chambre des représentants), et des conseillers Ali Salem Chagaf (USFP), Hassan Oukacha (RNI), Abdelkebir Berkia (PI) et Mekki El Hankouri (PAM). La participation de la délégation parlementaire marocaine intervient à la suite de l’octroi au Parlement marocain du statut de partenaire pour la démocratie par l’APCE.  Le Royaume est le premier pays non membre du Conseil de l’Europe à bénéficier de ce statut, en vertu d’une résolution adoptée par les députés de l’Assemblée européenne en juin 2011.  En vertu de ce statut, la délégation parlementaire marocaine siège à la plénière et participe aux réunions des Commissions et des Groupes politiques, sans bénéficier du droit de vote réservé aux parlementaires des pays membres. Au cours de son séjour à Strasbourg, la délégation parlementaire marocaine aura des rencontres avec plusieurs personnalités du Conseil de l’Europe, notamment le président et le secrétaire général de l’APCE ainsi qu’avec plusieurs présidents de groupes politiques.

Inwi lance «Dir Iddik»
Inwi confirme sa responsabilité sociale avec une nouvelle action baptisée «Dir Iddik». «En lançant «Dir Iddik», nous entendons d’abord engager un changement de perception de la notion même du bénévolat, jusque-là exprimé sous forme de dons financiers ou de biens matériels», a expliqué à cet effet Frédéric Debord, directeur général de Inwi, lors d’une conférence de presse tenue hier mardi 4 octobre à Casablanca. Ainsi, «Dir Iddik» a pour objectif de promouvoir la culture du bénévolat chez les jeunes. Le principe est simple : les jeunes sont invités à donner un peu de leur temps à une association, et pour les remercier de leur participation, inwi offrira à ces jeunes un concert le 11 décembre qui leur sera exclusivement réservé. Les inscriptions seront ouvertes du 10 au 23 novembre 2011 sur le site officiel «www.diriddik.ma». Suite aux inscriptions, 3.000 personnes vont ainsi participer à la «Semaine du bénévolat» qui aura lieu du 3 au 11 décembre 2011.

Report au 17 octobre de l’affaire de dilapidation de deniers publics de la CNSS
L’affaire de dilapidation de deniers publics à la Caisse nationale de sécurité sociale a été reportée, pour la troisième fois, hier matin, par la chambre criminelle, premier degré, près la Cour d’appel de Casablanca pour l’audience du lundi 17 octobre. Un report qui a eu lieu sur demande des avocats de la défense qui viennent d’être constitués pour le compte des mis en cause impliqués dans l’affaire. Lors de l’audience d’hier, tous les vingt-cinq mis en cause, dont Mohamed Gourja et Rafik Haddaoui, respectivement directeur général de la CNSS entre 1971 et 1992 et entre 1995 et 2001, et deux ex-secrétaires généraux, à savoir Abdelmoughit Slimani et Saïd Brioula, étaient présents. Trois autres mis en cause impliqués dans la même affaire, considérés en état de fuite, seront jugés par contumace. Rappelons qu’il s’agit d’une grande affaire financière qui a éclaté depuis dix ans suite à un rapport rédigé par une commission d’enquête parlementaire ayant révélé la dilapidation depuis 1972 de plus de 115 milliards de dirhams.

Athlétisme : Hamdi Ould Rachdi reconduit à la tête de la Ligue de Laâyoune
Les participants à l’assemblée générale annuelle ordinaire de la ligue de la région de Laâyoune-Boujdour- Sakia Hamra d’athlétisme, réunis, lundi soir, au complexe sportif Cheikh Mohamed Laghdaf, ont renouvelé leur confiance à Hamdi Ould Rachdi en tant que président de la ligue pour un nouveau mandat. La ligue de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Hamra d’athlétisme a reçu de la Fédération royale marocaine de la discipline, au titre de la saison 2010-2011, une subvention d’une valeur de 15.000 DH alors que les dépenses de la ligue au titre de la même saison ont dépassé les 300.000 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *