Deuxième passage du chef de gouvernement devant les conseillers

Deuxième passage du chef de gouvernement devant les conseillers

Le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane sera ce mercredi devant la Chambre des conseillers, dans le cadre de la séance mensuelle sur la politique générale. Cette séance, qui débutera à 12h00, devra aborder le bilan et les perspectives des Objectifs du millénaire pour le développement, indique un communiqué de la Chambre. Il s’agit du deuxième passage du chef de gouvernement devant les conseillers. Ceci après une première séance mensuelle de questionnement reportée à plusieurs reprises en raison des divergences entre le gouvernement et les partis de l’opposition, majoritaires dans la deuxième Chambre sur la répartition du temps de parole. Ainsi, lors de la séance d’aujourd’hui, il a été convenu de donner au chef de gouvernement 75 minutes pour répondre aux interpellations des conseillers. Ces derniers se sont vu réserver un temps de parole de 120 minutes réparties proportionnellement selon l’importance de chaque groupe parlementaire.
Quant aux sujets arrêtés lors de cette séance, Mohamed Fadili, conseiller du MP, explique que «le bureau de la deuxième Chambre a choisi un seul volet pour le débat, au lieu de trois antérieurement, dans le but de donner aux différents groupes parlementaires et au chef de l’Exécutif le temps nécessaire pour faire le tour du sujet retenu». Le chef de gouvernement devra donc dresser le bilan du programme Millennium Challenge trois ans avant la fin de la date butoir pour les objectifs fixés par l’organisme onusien. Avant le choix de ce sujet par le bureau de la deuxième Chambre, était également proposé entre autres sujets de débat le bilan de l’INDH (Initiative nationale pour le développement humain). Par ailleurs, rappelons que les Objectifs du millénaire sont au nombre de huit. Il est question de la réduction de l’extrême pauvreté et de la faim, assurer l’éducation primaire pour tous, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans, améliorer la santé maternelle, combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies, assurer un développement durable et enfin mettre en place un partenariat mondial pour le développement.
Ainsi lors de ce deuxième passage de M. Benkirane devant les conseillers, chaque groupe parlementaire interpellera le chef de gouvernement sur l’un des huit objectifs.
A noter que le rapport 2012 sur les OMD avait été publié le 2 juillet. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, avait alors déclaré que «les crises économiques actuelles qui pèsent sur la plupart des pays développés ne doivent pas ralentir ou inverser les progrès qui ont été faits. Continuons sur notre lancée et ne fléchissons pas jusqu’à ce que tous les OMD soient atteints».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *