Développement du monde rural : Le CESE recommande une vision nationale incorporant le plan humain, économique, social…

Développement du monde rural : Le CESE recommande une vision nationale incorporant le plan humain, économique, social…

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a recommandé dans un rapport présenté jeudi à Rabat l’élaboration de manière participative d’une nouvelle vision nationale, à l’horizon 2030 puis 2050, pour le développement du monde rural et des zones de montagne, incorporant le plan humain, économique, social, environnemental et culturel.

Cette vision devrait orienter tous les processus de développement du territoire, à savoir la région, la province et la commune rurale, a indiqué le CESE dans ce rapport sur «Le développement du monde rural: défis et perspectives», présenté lors de la 70ème session ordinaire du Conseil.

Dans le même cadre, le rapport propose la mise en place d’une entité dédiée au développement du monde rural et des zones de montagne, qui sera chargée notamment d’assurer la coordination et l’intégration des actions sectorielles tout en renforçant la gouvernance déconcentrée, de veiller à l’intégration des systèmes d’information et d’évaluation des actions et des dynamiques du développement du monde rural dans une entité régionale, ainsi que de définir en concertation avec chaque région ses vocations essentielles marquant son identité et son potentiel de production.

Le CESE recommande également de reconsidérer profondément les modes d’affectation, de gestion et de motivation des ressources humaines des différentes administrations et du secteur privé, en explorant d’autres voies et approches plus novatrices et adaptées au milieu rural, susceptibles d’améliorer la qualité et les résultats des services offerts.

Par ailleurs, le Conseil a mis l’accent sur l’importance des technologies de l’information et de communication en tant que l’un des principaux moyens de développement du monde rural, proposant de renforcer et d’accélérer leur utilisation, en saisissant l’opportunité de la pénétration du téléphone mobile dans le milieu rural et du réseau d’Internet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *