Diplomatie navale: Le porte-avions militaire italien Cavour fait son show au port de Casablanca…

Diplomatie navale: Le porte-avions militaire italien Cavour fait son show au port de Casablanca…

«C’est un plaisir de présenter la campagne navale du 30ème groupe commandé par le vice-amiral Paulo Treu. Depuis novembre, le bateau a quitté l’Italie et devra regagner les rives italiennes le mois d’avril prochain». C’est en ces termes que Roberto Natali, ambassadeur d’Italie au Maroc, a ouvert officiellement la campagne commerciale du navire Cavour qui a accosté sur les berges casablancaises pour quelques jours. Objectif: mettre en avant les valeurs de la diplomatie navale.

La visite prochaine programmée du ministre italien de la justice au pays en témoigne.
«La diplomatie navale est le signe d’une grande tradition et représente un signal d’une amitié entre deux pays méditerranéens. L’Afrique étant un continent qui est appelé à grandir rapidement», rappelle le diplomate.

Aujourd’hui, l’intérêt d’investir le marché marocain n’est pas uniquement le leitmotiv des grandes entreprises italiennes mais aussi des petites. Il faut dire que compte tenu des accords bilatéraux, l’engouement est désormais affiché. «D’ailleurs, la communauté marocaine en Italie représentée par quelque 600.000 Marocains actifs entretient les liens entre les deux pays des deux rives. La stratégie de l’ambassade étant de recruter sur place pour les entreprises italiennes les Marocains qui ont suivi leur formation en Italie», affirme, à juste titre, l’ambassadeur italien.
Dès lors, le groupe naval représente une vitrine de l’architecture italienne…

A son tour, le vice-amiral du 30ème groupe naval, Paulo Treu, insistera particulièrement sur le lien d’amitié entre les deux pays. «La mission extraordinaire de cette campagne navale nous aura permis de visiter 20 pays, soit 36.000 km de navigation». Les objectifs de cette campagne sont multiples. De l’entraînement des équipages au climat tropical, à l’utilisation des zones et des possibilités des entraînements particuliers, en passant par la sécurité maritime, la recherche et le sauvetage en mer et la contre-attaque de la piraterie, le bateau militaire est prêt à toute épreuve….

D’ailleurs, la présence des infirmières de la Croix-Rouge révèle aussi un engagement dans l’assistance humanitaire. Le vice-amiral citera au passage l’opération Smile et les diverses opérations chirurgicales menées avec la Fondation Rava dans plusieurs villes d’Afrique.
La diplomatie navale se matérialise également à travers les différentes manifestations universelles pour ne citer que l’Expo Universelle Milan 2015. «Cette campagne restera gravée dans le cœur de 1.200 hommes et femmes qui s’emploient à sauver des vies et encore plus», finira par conclure le vice-amiral.

Les volontaires de la Croix-Rouge clameront, à leur tour, leur engagement à servir dans l’impartialité, la neutralité et sans discrimination religieuse. Du côté des exposants à bord du navire, Nejib Tebrizi, directeur commercial et marketing de la société Finmeccanica, présentera les différents systèmes fournis au Cavour. «A travers son offre large allant, entre autres, des radars et systèmes de sécurité et de communication, des hélicoptères et armes à feu, le groupe compte, en participant à la campagne navale, promouvoir l’excellence italienne dans les autres pays».

De leur côté, les entreprises du Groupe FederlegnoArredo, positionné dans le bois, assurent leur présence à bord du porte-avions de la marine militaire italienne, à travers 150 m2 d’exposition… Une conférence s’est tenue d’ailleurs en présence des architectes marocains pour débattre de l’art italien et de sa pénétration dans le design marocain.

Le partenaire de la campagne, Elettronica SPA, leader mondial de la défense électronique, affichera clairement ses ambitions d’offrir sa collaboration dans des pays tels que le Maroc. Il faut dire que certaines solutions existent déjà, à savoir le Mirage F1 et le Falcon 20. Le mastodonte promet d’entrée la protection des plates-formes à haute valeur ajoutée dans des zones hostiles… Les systèmes de brouillage étant au cœur des priorités du constructeur. L’offre se déclinant également à travers des systèmes similaires, adaptés à l’aérien et au terrestre.

De la partie également, le constructeur Intermarine compte tisser, à travers cette campagne navale, des liens avec le Maroc. «La qualité de nos chasseurs et patrouilleurs n’est plus à démontrer et d’ailleurs, le dernier en date est le sauvetage du commandant d’un navire indien…», argumente le représentant de l’opérateur sans s’étaler sur les faits et le contexte (ndlr : secret militaire oblige).

Non loin, l’exposition de la célèbre fabrique d’armes italiennes Berreta parle d’elle-même: fusils, pièces détachées, pistolets, carabines, accessoires, couteaux, vêtements… Lorgner sur le marché marocain demeurant légitime !  

Bref, le périple devra durer six mois et permettra au navire d’accoster dans 7 ports stratégiques du Golfe Persique et d’Afrique.
Bon vent…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *