Douze membres d’une cellule de recrutement de « djihadistes » pour le compte d’Al Qaeda déférés devant le parquet général à Rabat

Douze membres d’une cellule de recrutement de « djihadistes » pour le compte d’Al Qaeda déférés devant le parquet général à Rabat

La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a déféré, jeudi, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat douze individus, membres d’une cellule active dans l’enrôlement et le recrutement de jeunes marocains pour les envoyer dans les camps d’Al Qaeda pour le Maghreb Islamique (AQMI) en Algérie.
Selon une source judiciaire, les membres de cette cellule sont poursuivis pour « constitution de bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, au moyen de l’intimidation, la terreur et la violence avec récidive, appartenance à un groupe religieux interdit, tenue de réunions sans autorisation et port d’arme sans permis, en violation des dispositions de la loi ».
Démantelée le 25 décembre dernier par les services de la Brigade nationale de la police judiciaire, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire national, cette cellule a enrôlé des jeunes marocains en coordination avec l’un de ses éléments s’activant en Algérie, afin de faciliter leur infiltration dans ce pays, à travers les frontières maroco-algériennes, et leur faire gagner les camps de l’organisation terroriste.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, parmi les membres de cette cellule, figure un ancien détenu dans le cadre de la loi anti-terroriste, qui a été extradé d’Algérie en 2005, après sa tentative de rejoindre les camps de l’ex Groupe Salafiste pour le Prédication et le Combat (GSPC), rebaptisé plus tard Al Qaeda pour le Maghreb Islamique, après avoir proclamé son adhésion à ce réseau.
Les suspects devront être déférés ce jeudi , pour audition préliminaire, devant le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme auprès de l’annexe de la Cour d’appel à Salé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *