Driss Jettou au Sommet Afrique-Asie

Driss Jettou au Sommet Afrique-Asie

Le Premier ministre, Driss Jettou, s’est rendu hier, mardi 19 avril, en Indonésie pour représenter SM Mohammed VI au Sommet afro-asiatique 2005 et à la commémoration du 50ème anniversaire de la conférence de Bandung qui auront lieu respectivement à Jakarta (Indonésie) les 21 et 22 avril et à Bandung le 23 du même mois. Plus d’une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus à cette rencontre, co-organisée par l’Indonésie et l’Afrique du Sud. Rappelons qu’un groupe d’une vingtaine d’éminentes personnalités s’est réuni en fin 2004 pour examiner les modalités pratiques de la tenue du Sommet de 2005.
Les experts africains et asiatiques se sont rencontrés en février 2005 à Bally (Indonésie) pour élaborer le plan d’action à soumettre au Sommet pour examen et adoption.
Et aujourd’hui, 20 avril, les ministres des Affaires étrangères, dont celui du Maroc, Mohamed Benaïssa, se retrouve dans la capitale indonésienne pour approuver tout le travail effectué par les experts. Après la tenue du Sommet à Jakarta (21 et 22 avril) et la commémoration du 50ème anniversaire de la Conférence de Bandung, les organisateurs ont prévu la tenue un "Sommet des hommes d’affaires afro-asiatiques".
Les participants tiendront à rappeler le bien-fondé de la réhabilitation de l’esprit de Bandung qui a vu la naissance de l’organisation des pays non alignés. En avril 1955 à Bandung, sur l’île de Java en Indonésie, l’Indonésien Sukarno, le Yougoslave Tito, l’Egyptien Nasser et l’Indien Nehru ont revendique leur appartenance à un tiers-monde neutraliste, à égale distance des deux superpuissances de l’époque, les États-Unis et l’URSS.
Ils ont prôné le rassemblement des pays pauvres, la lutte contre le colonialisme et la ségrégation raciale. Aujourd’hui, au moment où seule la superpuissance américaine a le droit de citer, l’esprit de Bandung est-il encore d’actualité? En tout cas, les Etats participants tiennent à assurer que oui. Basées sur le triptyque "Amitié, Solidarité et Coopération", les valeurs du non-alignement se sont inscrites dans la perspective de la mise en place d’un Nouveau partenariat stratégique Afrique-Asie. C’est justement sur ce registre que l’esprit de Bandung est toujours d’actualité. En plus du fait d’identifier tous les domaines de coopération et mettre en place un calendrier de mise en œuvre, les experts des Etats membres préconisent "de mettre un accent particulier sur les questions économiques, principalement le commerce et l’investissement et sur le développement des ressources humaines".
A cet effet, ce nouveau partenariat stratégique devrait envisager, entre autres, l’institutionnalisation d’un Forum des hommes d’affaires afro-asiatiques afin de promouvoir le commerce et les investissements entre les deux continents. Ainsi que le développement des échanges entre les jeunes, les femmes, les communautés intellectuelles, les universités et les institutions de recherche…
En un mot, la société civile. Sur le plan financier, le Sommet devra se prononcer sur l’idée qui circule actuellement dans bon nombre de capitales d’Afrique et d’Asie au sujet de la création d’une véritable synergie d’actions entre les deux BAD (la Banque africaine de développement et la Banque asiatique de développement). Parmi les recommandations soumises au Sommet, figure la promotion des accords de libre-échange entre les deux continents dans les secteurs stratégiques. A ce titre, il est à signaler que le Maroc est l’un des pays pionniers.
Le Souverain ne cesse de rappeler dans les rencontres internationales que la clé du développement économique, social et même politique des pays du tiers-monde réside dans leur capacité de nouer, entre eux, des relations commerciales solides. C’est pour cette raison que le secteur privé est considéré comme l’acteur principal dans la mise en œuvre de tout plan d’action de coopération entre l’Afrique et l’Asie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *