Droits de l’Homme : Amina Bouayach à Genève pour la Ganhri

Droits de l’Homme : Amina Bouayach à Genève pour la Ganhri

L’Alliance a mis en place un groupe de travail restreint sur le Pacte mondial pour coordonner la participation et la contribution des institutions nationales, à titre individuel et collectif…

Une délégation du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), conduite par sa présidente Amina Bouayach, prend part ce lundi à la 32ème réunion annuelle de l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’Homme (Ganhri). Le programme de la réunion annuelle de la Ganhri comprend trois moments forts : la réunion du Bureau de l’alliance mondiale et les réunions des réseaux régionaux des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH), l’échange de connaissances entre les INDH, et la conférence annuelle.

En effet, la Ganhri tiendra sa conférence annuelle mercredi sur le thème  «Garantir une mise en œuvre, un suivi et un examen du Pacte mondial pour les migrations fondés sur les droits de l’Homme et sensibles au genre : le rôle des institutions nationales des droits de l’Homme».

Lors de l’élaboration du Pacte mondial pour des migrations ordonnées, sûres et régulières à Marrakech, l’Alliance a mis en place un groupe de travail restreint sur le Pacte mondial pour coordonner la participation et la contribution des institutions nationales, à titre individuel et collectif, par le biais de leurs réseaux régionaux et de la Ganhri. Cette conférence constituera donc l’occasion pour les INDH de définir les stratégies et les actions spécifiques visant à contribuer à la mise en œuvre, au suivi et à l’examen du Pacte mondial selon une approche fondée sur les droits de l’Homme et sensible au genre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *