Du mouvement dans les rangs de la police!

Du mouvement dans les rangs de la police!

Un mouvement a eu lieu, la semaine dernière, dans les rangs de la police à Casablanca, Oujda, Berkane et Nador. À ce propos, le commissaire Abdelilah Essaouti, chef de l’arrondissement de Sour El Jadid, au District de Casa-Anfa, a été désigné à la tête de la police judiciaire du District d’El Fida-Mers Sultan, dans la capitale économique, en remplacement du commissaire Mohamed Maya.

Signalons que ce nouveau chef de la PJ dans la région de Derb Sultan jouissait d’une bonne réputation dans la région de Casa-Anfa, vu les campagnes permanentes qu’il menait, depuis sa nomination à la tête de l’arrondissement de Sour El Jadid, contre les dealers et les cafés servant la chicha. Quant au District d’Aïn Chok, à Casablanca, la Direction générale de la sûreté nationale a nommé le commissaire principal Mohamed El Othmani à la tête du service de la PJ qui était chef d’une brigade préfectorale de la PJ.

Le commissaire central, Driss Rouki, qui était l’adjoint du préfet de police à Oujda, est devenu chef du District de Berkane à la place du commissaire Taïb Ou Ali qui était désigné, depuis quelques mois, comme chef du District de la sûreté de Taroudant.

Alors que le nouvel adjoint du préfet de la capitale de la région orientale n’est que l’ex-chef de la sûreté provinciale, le commissaire principal Mustapha Adli, à la place de qui la DGSN a mis l’ex-chef du District de Bouarfa, Abdelilah Dakani.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *