Education nationale: Pas moins de 22 délégués relevés de leurs fonctions

Education nationale: Pas moins de 22 délégués relevés de leurs fonctions

Le département de l’Education nationale a initié un grand mouvement de mutations et d’affectations des délégués provinciaux, prenant en considération le rendement, la bonne gestion, l’ancienneté, les spécificités des délégations et les intentions exprimées par les personnes concernées.

Selon le ministère, 28 délégués ont été maintenus dans leurs postes, 21 délégués mutés à d’autres délégations et 22 autres relevés de leurs fonctions, alors que 32 postes sont restés vacants et ont été ouverts à candidature conformément aux textes juridiques et réglementaires y afférents. Lors de ce mouvement, la commission de sélection a proposé des candidats pour occuper 26 postes parmi les postes vacants et s’est abstenue de proposer les candidats aux six postes restants qui n’ont pas rempli les conditions requises, a indiqué le ministère, précisant qu’un appel à candidature sera lancé pour pourvoir ces postes ainsi que celui de délégué de la province de M’diq, devenu vacant après l’appel à candidatures pour pourvoir les 32 postes de délégués provinciaux.

Ce mouvement s’inscrit dans le cadre de l’harmonisation des structures du ministère avec le nouveau découpage administratif du Royaume et de l’application des procédures juridiques et réglementaires de nomination aux postes de responsabilité, particulièrement le décret 2-11-681 sur les modalités de nomination des chefs de divisions et de services dans les administrations publiques. Ledit mouvement vient également en application du principe de la rotation, basé sur la mobilité dans les postes de responsabilité et qui donne la chance aux cadres du ministère qui ont fait preuve de compétence et d’engagement dans l’exercice de leurs fonctions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *