El Khalfi dément avoir fait perdre 200 MDH à l Etat

El Khalfi dément avoir fait perdre 200 MDH à l Etat

«Je tiens à préciser solennellement que les informations sur une perte de 200 millions de dirhams aux caisses de l’Etat sont totalement fausses».

Les propos émanent de Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Dans un entretien téléphonique avec ALM, M. El Khalfi a voulu ainsi démentir les informations relayées par la presse dernièrement sur sa responsabilité présumée sur la perte de la coquette somme de 200 millions de dirhams à l’Etat, suite à une déclaration à l’issue d’un Conseil de gouvernement. Les faits remontent à la semaine dernière.

Lors d’une réunion d’une commission parlementaire, le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, aurait affirmé devant les députés que le ministre de la communication, en révélant le montant de l’assurance souscrit par le gouvernement contre les fluctuations des cours du pétrole à l’international, a provoqué la perte de ladite somme. «J’ai contacté le chef de gouvernement après la publication de ces informations. M. Benkirane les a démenties catégoriquement. De même, M. Boulif a fait, à son tour, un démenti sur ce sujet», a ajouté le ministre de la communication.

Pour rappel, le gouvernement a souscrit parallèlement à la mise en œuvre de l’indexation partielle des prix du carburant à la pompe, une couverture du risque ou un «Hedging». Cette couverture permet d’éviter au consommateur de supporter seul la hausse des prix à la pompe à partir d’un certain seuil du prix du baril à l’international. C’est l’assurance qui apporte la différence des prix dans ce cas. Les détails de cette opération n’ont pas été révélés par le gouvernement.

Par ailleurs, et en relation avec la formation d’un nouveau gouvernement, Mustapha El Khalfi, en tant que membre du secrétariat général du PJD (Parti de la justice et du développement), a affirmé que les membres du SG ont délégué, à titre exclusif, au secrétaire général du parti et chef de gouvernement, la mission de négocier et former un nouveau gouvernement avec la participation du RNI (Rassemblement national des indépendants).
A noter qu’un nombre impressionnant de rumeurs a accompagné les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Balayant toutes ces rumeurs d’un revers de la main, le chef de l’Exécutif a expliqué dernièrement qu’il est le seul à détenir la liste des nouveaux ministres dans le gouvernement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *