El Khalfi : Le gouvernement oeuvre pour une presse libre, démocratique et responsable

Le gouvernement poursuit une politique en matière de communication et des médias visant à doter le pays d’une presse libre, démocratique et responsable en vue de consolider l’identité nationale et d’accompagner les mutations en cours que connaît le secteur, a affirmé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Dans un entretien accordé à la MAP, M. El Khalfi a noté que cette politique est menée grâce des réformes profondes tirant profit des acquis réalisés et suivant une approche participative et une politique volontariste. Dans ce processus de réforme, une attention particulière sera accordée au pôle public qui sera doté de nouveaux cahiers des charges et de contrats-programmes dotés de moyens financiers nécessaires à leur application, a indiqué le ministre, mettant l’accent sur la réforme du cadre juridique, notamment pour l’audiovisuel, dont la gouvernance sera renforcée par la révision de la loi de la HACA. A cet égard, M. El Khalfi a rappelé l’article 165 de la nouvelle Constitution qui accorde de larges prérogatives à la HACA pour s’assurer de la liberté de l’information et du respect de la diversité, dans le cadre des lois et des valeurs du Maroc.
Les efforts se concentrent également sur le renforcement de la compétitivité de l’audiovisuel national sur la scène internationale et régionale, dans un contexte de foisonnement des chaînes satellitaires privées (plus de 900 sur Nilesat), a-t-il ajouté, affirmant que ce secteur est confronté à la concurrence et au défi de la qualité. Le ministre a ,dans ce sens, relevé la nécessité d’adopter une approche basée sur la transparence, l’égalité des chances, la qualité requise des sociétés de production et la valorisation des compétences du pôle public, qui doivent bénéficier de quotas dans les productions internes. Il s’agit aussi de mettre en application les dispositions de l’article 28 de la Constitution relative à la diversité linguistique, culturelle et politique et à l’accès aux médias, a-t-il souligné, appelant à élargir le champ de la diversité pour inclure la société civile et les associations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *