octobre 21, 2018

 

El Ouardi :La grève des infirmiers est « une mesure incompréhensible »

El Ouardi :La grève des infirmiers est « une mesure incompréhensible »

Le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi, a qualifié de « mesure incompréhensible » la grève observée jeudi par les infirmiers dans les hôpitaux publics et les services administratifs et techniques, rappelant les efforts déployés par le département pour l’amélioration de la situation de cette catégorie professionnelle.
Dans une déclaration à la presse, à l’occasion du Conseil du gouvernement, M. El Ouardi a dit « ne pas comprendre la portée du timing de la grève, du fait qu’elle coïncide avec la tenue de réunions du comité mixte (ministère et les professionnels) aux fins d’élaborer un statut particulier définissant les droits et obligations du corps des infirmiers », précisant que ce texte devra voir le jour « d’ici la fin de l’année ».
Le ministre a affirmé que son département reste ouvert au dialogue concernant les revendications de cette catégorie. « Je suis compréhensif de la situation de cette catégorie et de son souci de créer un Ordre national des infirmiers, mais cette démarche requiert l’accomplissement de procédures réglementaires bien précises ».
Abordant les motifs déclarés de cette grève, notamment le projet de décret ministériel donnant droit aux titulaires du diplôme de « technicien spécialisé » dans une branche paramédicale, délivré par les établissements privés agréés par l’Etat, de participer aux concours de recrutement au sein du secteur public, M. El Ouardi a estimé que cette décision part du principe d’égalité des chances consacré par la Constitution et du fait que les concernés disposent du même niveau d’études et ont passé autant d’années pour préparer leurs diplômes que leurs confrères issus des établissements publics.
Plusieurs syndicats du secteur de la santé avaient appelé récemment le gouvernement à ne pas approuver le projet de décret élaboré par le ministère, complétant et modifiant le décret du 13 avril 2007 formant statut particulier du corps des infirmiers du ministère de la Santé, notamment l’article 17.
La modification porte sur l’inscription du diplôme de « technicien spécialisé » dans une branche paramédicale, délivré par les instituts de formation professionnelle agréés, parmi les diplômes permettant aux titulaires de passer les concours de recrutement d’infirmiers d’Etat (2ème grade), organisés par le ministère de tutelle ou les CHU.
Quatre centrales syndicales (UMT, CDT, FDT et UGTM) ont lancé un mot d’ordre de grève pour les 13,19 et 20 pour réclamer l’arrêt immédiat de l’adoption du décret litigieux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *