Elections du Conseil supérieur de la magistrature : Une coalition des juges est née

Elections du Conseil supérieur de la magistrature :  Une coalition des juges est née

Le juge Rachida Ahfoud, présidente d’une chambre à la Cour d’appel de Casablanca, participe aux élections du Conseil supérieur de la magistrature prévues par la Constitution de 2011, et qui auront lieu le samedi 23 juillet dans les divers tribunaux du Royaume.

Pour sa campagne électorale, Rachida Ahfoud a constitué «une coalition des juges» avec Rachid Takafi, adjoint au procureur général près de la Cour d’appel de Casablanca, ainsi que Omar Chikar, président d’une chambre à la Cour d’appel de Rabat. Ce trio effectue des visites sur le terrain, dans les diverses Cours d’appel du Maroc. L’objectif étant de présenter leur programme électoral escompté.

La coalition des trois juges compte mettre en place tous les mécanismes nécessaires pour maintenir l’échange et le dialogue entre les juges et le Conseil supérieur de la magistrature en vue de transmettre les visions des juges et leurs perceptions des divers sujets liés à leur métier. La finalité étant de redynamiser l’institution et de renforcer la communication institutionnelle du Conseil à travers une approche participative et inclusive de l’ensemble des parties prenantes. Il est à rappeler que le Conseil supérieur de la magistrature est présidé par SM le Roi Mohammed VI.

Il se constitue du premier président de la Cour de cassation, du président délégué, du procureur général du Roi de la Cour de cassation, du président de la première chambre de la Cour de cassation, de quatre représentants des juges des Cours d’appel et de six représentants des juges des tribunaux de première instance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *