Energie solaire: Le Souverain inaugure la centrale Noor I

Energie solaire: Le Souverain inaugure la centrale Noor I

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé en février dernier la cérémonie de mise en service de la première centrale du complexe solaire «Noor-Ouarzazate», baptisée «Noor I», et procédé au lancement officiel des travaux de réalisation de la deuxième et troisième centrales de ce mégaprojet (Noor II et Noor III).

La Centrale Noor I, dont les travaux de réalisation ont été lancés par SM le Roi le 10 mai 2013, est la plus grande centrale mono-turbine au monde à ce jour avec une capacité de production de 160 MW. Il s’agit d’une étape importante dans la mise en œuvre des grands projets d’énergies renouvelables, en ligne avec l’objectif de porter la part des sources renouvelables dans le mix électrique national de 42% en 2020 à 52% en 2030. La construction de la Centrale Noor I s’est faite dans un délai de 30 mois et a mobilisé plus de 2.000 employés, dont 85% de marocains avec un taux de plus de 30% d’intégration industrielle. L’inauguration de cette nouvelle centrale intervient à un moment où la demande en matière d’électricité a quasiment triplé, depuis 1999, en enregistrant plus de 34.000 GWh à fin 2015.

Pour faire face à la demande croissante, le Maroc sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi a décidé de se doter d’une stratégie énergétique nationale où la promotion des énergies renouvelables occupe une place de choix. Cette stratégie s’articule autour d’un ensemble de programmes d’énergies renouvelables, intégrés, ambitieux et pragmatiques. Il faut préciser que la Centrale Noor I est développée sur une surface d’environ 480 hectares sur la base de la technologie thermo-solaire (CSP), avec capteurs cylindro-paraboliques et une capacité de stockage de 3 heures à pleine puissance. Ce projet a mobilisé des investissements de l’ordre de 7 milliards DH. La Centrale Noor II, quant à elle, développera une puissance de 200 MW avec une capacité de stockage de minimum sept heures.

Elle nécessitera un budget de 810 millions d’euros et sera développée sur la base de la technologie thermo-solaire (CSP), avec capteurs cylindro-paraboliques. Mobilisant des investissements de l’ordre de 645 millions d’euros, Noor III placera définitivement le Royaume à l’avant-garde technologique avec l’utilisation de la technologie tour thermo-solaire. Elle sera d’une capacité de 150 MW avec près de 8 heures de stockage. Cette technologie promet des performances encore meilleures. Ces trois projets, combinés à une dernière phase photovoltaïque (Noor IV), feront de Noor Ouarzazate le plus grand site de production solaire multi-technologique au monde avec une capacité de 580 MW et un investissement total supérieur à 24 milliards de dirhams, sans compter les infrastructures communes développées par Masen et l’ONEE pour les besoins des développeurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *