Equipement des collectivités territoriales : L’Intérieur fait le point

Equipement des collectivités territoriales : L’Intérieur fait le point

Un document du ministère retrace les réalisations durant la période 2014-2015

14.960 km de routes ont été lancés, soit 96% du linéaire programmé alors que 13.093 km de routes avaient été livrés à la circulation durant la même période. Ces réalisations ont permis de porter le taux d’accessibilité rurale à 79%.

La Direction générale des collectivités territoriales (DGCL) a publié un rapport sur la décentralisation. Chiffres à l’appui, les responsables au sein du ministère de l’intérieur retracent les réalisations, notamment dans le domaine de l’équipement et de la planification. La Direction générales des collectivités est ainsi revenue sur les programmes nationaux des routes rurales. «Le premier programme national des routes rurales (PNRR1), qui portait sur la construction et l’aménagement de 11.236 km, a permis en 2005 d’atteindre un taux d’accessibilité de 54%.

En 2005, un deuxième programme de routes rurales (PNRR2) a été lancé par l’Etat en partenariat avec les collectivités territoriales en vue de construire et aménager 15.599 km de routes en milieu rural et augmenter ainsi le taux d’accessibilité de 54 à 80% à l’horizon 2015», lit-on dans le rapport. S’agissant du montage financier adopté par le PNRR2, la même source précise que le ministère de l’équipement et du transport a apporté 85% alors que les collectivités territoriales d’une façon solidaire ont fourni 15%. Le soutien total accordé par la DGCL aux communes dépourvues de moyens et qui n’ont pas pu honorer leurs engagements dans le cadre du PNRR2 s’élève à 448 MDH. Ainsi et jusqu’à fin 2015, les responsables assurent que 14.960 km de routes ont été lancés, soit 96% du linéaire programmé alors que 13.093 km de routes avaient été livrés à la circulation durant la même période. Ces réalisations ont permis de porter le taux d’accessibilité rurale à 79%. Par ailleurs, le rapport de la DGCL est revenu également sur le programme d’électrification rurale Global.

«Il y a 20 ans, seulement 18% du territoire national était connecté au réseau électrique. En 1995, le Programme d’électrification rurale global (PERG) a été lancé pour rattraper le retard en matière d’électrification en milieu rural. L’objectif fixé en 1996 était d’électrifier 34.000 villages et atteindre un taux d’électrification rurale de 96%», apprend-on auprès de la DGCL. «Ce taux sera amélioré après réalisation d’un projet visant l’électrification de 940 villages (17.670 foyers), relevant de 246 communes rurales INDH au niveau de 47 préfectures et provinces, par kits photovoltaïques individuels de grande puissance (290 Wc), permettant de disposer de l’éclairage (8 lampes et 3 prises), de l’audiovisuel et des équipements frigorifiques. Ce projet, en cours de lancement, a bénéficié d’un don émirati de 100 millions de dollars et ce dans le cadre d’un protocole d’accord et de coopération conclu entre le Maroc et l’Emirat d’Abu Dhabi. Aussi, il est prévu la généralisation de l’électrification rurale et ce, dans le cadre du programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales en milieu rural», a poursuivi la même source. A noter que le Royaume compte quatre catégories de collectivités locales. Il s’agit notamment des régions au nombre de 12, les provinces (62), les préfectures (13) et les communes (1.503). Il faut préciser que les communes comptaient à l’issue des élections communales du 4 septembre 2015 quelque 30.663 membres des conseils communaux. Pour leur part, les conseils des provinces et préfectures en comptaient 1.363 alors que les régions disposent de 678 élus.

S’agissant du niveau scolaire des élus, les statistiques fournies par la DGCL montrent que les conseils communaux comptent 4.739 élus sans niveau scolaire. De leur côté, les conseils provinciaux et préfectoraux ainsi que les conseils régionaux en comptent respectivement 53 et 7.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *